Art de vivre

Alexis Steinman, Jacques Gantié, Vincenzo Candiano… Des hipsters, un blog et un Sicilien à Monaco

Alexis Steinman savoure Marseille
 C’est l’un des plus charmants sujets rédigés sur l’art de vivre à Marseille publié ces derniers mois… Son auteur ? Une Américaine qui, chose rare, parle la langue de Molière avec maestria. Alexis Steinman, ex-costumière de théâtre justement, se passionne pour la ville. Elle y a passé des semaines et des semaines cet été en vue d’y respirer « l’air de la ville » et fréquenter toutes ces tables qui en font la fierté. Son sujet égraine, sur fond de photos de plages, calanques, tablées de copains et belles assiettes, les tables coup de coeur d’Alexis. De la pizzéria de la Bonne Mère au Sépia de Paul Langlère, de la Boîte à Sardine chère à Fabien Rugi au « hipster hangout », tout y passe sans oublier Mina Kouk et Gaspard… C’est sûr, ça va grouiller de Ricains bientôt au marché paysan du cours Ju’…
Pour lire le sujet d’Alexis Steinman, cliquer ici.

Alexis Steinman

Jacques Gantié en ligne !
 Son guide gastronomique régional a compté pas moins de 25 éditions annuelles, une prouesse dans un secteur de l’édition ultra chahuté. Il n’y aura pas de guide Gantié 2018 mais que les adorateurs de la gastronomie made in Riviera se rassurent, Jacques Gantié nous invite à parcourir son tout nouveau blog, âgé de quelques jours à peine : « J’embarque ! s’exclame l’excellentissime plume azuréenne. Ça s’appelle Table libre et a ouvert le 18 septembre. A la carte, vous lirez mes escales gourmandes, du bistrot au palace, en Provence-Côte d’Azur et autres Suds. Restaurants, hôtels, tables et maisons d’hôtes, produits et producteurs, vins et domaines, voyages, lectures… Après Cartes sur tables, la chronique gastronomique de Nice-Matin que j’ai créée en 1982 et 25 ans de Guide Gantié, j’entame une nouvelle aventure ». Un gastronome qui colle à son époque avec, pour nous, toujours le même plaisir de lecture.

Monaco : Vincenzo Candiano en guest star
 Invité par la Société des bains de Mer, Vincenzo Candiano cuisinera pour la première fois à Monaco les 20 et 21 octobre prochain. En duo avec Franck Cerutti, chef exécutif des cuisines de l’Hôtel de Paris, il proposera en complément de la carte, un menu inspiré des meilleurs produits du sud de l’Italie. Vincenzo Candiano, sacré meilleur jeune chef d’Italie du Sud en 2007 et promu deux étoiles Michelin pour son restaurant « la Locanda Don Serafino », est un autodidacte passionné. Pour la carte du Grill, il proposera ses nouvelles inspirations personnelles et modernes comme le Tartare de Modicana, sabayon à la bière sicilienne, cresson de fontaine ; son plat signature : les spaghetti noirs aux oursins, ricotta et seiche ou encore Cannolo de ricotta et crème glacée à la cannelle, sauce aux agrumes. Un rendez-vous unique pour célébrer le meilleur du terroir sicilien, entre ciel et terre, au 8e étage de l’Hôtel de Paris. tarifs à l’unisson…
Les 20 et 21 octobre 2017 au dîner, de 19h30 à 22h30, menu dégustation Vincenzo Candiano : 165€, accord mets et vins. Le Grill, hôtel de Paris Monte-Carlo, place du Casino, principauté de Monaco. Infos au +377 98 06 88 88.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 L’olive dans tous les sens ! La 3e édtion de la fête de la Gastronomie de Marseille se déroule le 22 septembre de 9h à 17h, à la découverte d’un des éléments fondateurs de la culture et de la gastronomie en Méditerranée.
De nombreux producteurs, des artisans, des cuisiniers, des auteurs… partageront leur passion pour l’olive. Des animations gratuites et ouvertes à tous permettront de découvrir les multiples bienfaits de ce fruit précieux et ses déclinaisons en cuisine, en littérature ou en cosmétique.
Les restaurateurs du quartier mettront aussi les petits plats dans les grands pour célébrer la gastronomie et mettre en avant leurs savoir-faire et accueil.

Matinées vendanges au domaine de Fontenille tous les vendredis, samedis et dimanches du 14 septembre au dimanche 07 octobre inclus ainsi que le lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 octobre. Le domaine de Fontenille ouvre ses portes pour des matinées vendanges de 8h à 10h30, au programme : balade dans le vignoble, vendange d’un bout de parcelle, visite de cave avec dégustations des jus directement à la cuve, puis casse-croûte du vigneron dans les vignes. Sur réservation (45 € par personne et 15€ pour les enfants). Infos au 04 13 98 00 70 et 06 23 85 87 53.

A lire

wahid Le Best of Sylvestre Wahid Avec 2 étoiles à l’Oustau de Baumanière, 2 étoiles au Strato à Courchevel, 2 étoiles Chez Sylvestre Wahid à Paris… Sylvestre Wahid est à 43 ans une figure montante de la gastronomie française. Sa cuisine « sans sel, sans gras, sans sucres ajoutés » a fait son succès partout dans le monde. Homme de passion, il consacre son temps libre à cueillir des ingrédients sauvages et à cuisiner à quatre mains avec des chefs qui partagent sa vision du monde. Formé aux côtés de Thierry Marx et d’Alain Ducasse, le projet de Sylvestre Wahid vise à revisiter la cuisine traditionnelle française en donnant de la mémoire à l’éphémère. Ses plats signatures ? La variation autour de la betterave cuite en croûte de sel-brioche-foie gras et truffe noire, le caneton laqué aux épices-radicchio et croûte d’agrumes-poivre Sansho… Des plats au « goût simple et direct ».
Best of Sylvestre Wahid, chez Ducasse Ed., 116 pages, prix de vente : 14 €.