En direct du marché

Deux jours pour découvrir la cuisine d’Antonuela Ariza et Eduardo Martinez à Marseille

Antonuela Ariza et Eduardo MartinezAntonuela Ariza et Eduardo Martinez, les cuisiniers du Mini Mal de Bogotá, en Colombie, arrivent à Marseille et créent l’événement. On rencontrera l’étonnant duo en deux temps, le lundi 24 septembre prochain, lors du grand marché de la Friche qui aura pour thème le thon rouge. Et pour honorer comme il se doit ce prince des mers, les deux cuisiniers proposeront toutes les salsa (sauces) qui accompagneront la dégustation du fameux poisson.  Le lendemain, ils officieront aux grandes Tables de la Criée cette fois et serviront un dîner colombien au public. Tous deux membres de Slow Food Fogón Colombia et de Cocineros a Punto, collectifs qui œuvrent à promouvoir la gastronomie colombienne dans le monde, Eduardo et Antonuela sont de véritables ambassadeurs qui ont à coeur d’accompagner des des projets de développement durable en menant une réflexion sur le sauvetage, la reconnaissance et la réévaluation de la culture et de la
gastronomie colombienne.

Antonuela et Eduardo au Grand Marché…
En cette année 2018, les Grands marchés de la Friche ont choisi d’explorer le thème de l’animal. Après la poule et la chèvre, c’est au tour du thon rouge d’être mis à l’honneur. Parler de sa présence en Méditerranée, valoriser une consommation raisonnée, débattre des méthodes de pêches… Le grand Marché invite à découvrir un produit à travers l’environnement naturel, économique, culturel et culinaire dans lequel il évolue.
Edmond Vernet, pêcheur professionnel de Marseille sera de la partie pour la découpe du poisson. Cru ou cuit, chacun sa salsa pour savourer le thon chacun sa salsa imaginée et concoctée par Antonuela Ariza : salsa de ají negro Amazonico / salsa au piment noir d’amazonie ; ajíes frescos en vinagre / piments rouges frais au vinaigre ; ajíes amazónicos en polvo / poudre de piment d’Amazonie ; salsa de chicha (maíz fermentado) con hibiscus / salsa de maïs fermenté à l’hibiscus ; salsa de cereza o ciruela roja fresca picante / salsa de cerise ou de prune fraîche piquante. Autre personnalité qui sera de la fête : Sébastien Richard qui a eu carte blanche pour imaginer une pizza noire…
A la Friche Belle-de-Mai, le 24 septembre dès 16 heures.

… et à la Criée
Le mardi 25 septembre, aux grandes Tables de la Criée,  Antonuela Ariza et Eduardo Martinez proposeront un dîner en sept services. A découvrir, entre autres, la Soupe de potiron, lait de coco et verveine, le ceviche, tomates vertes piquantes et cassave (galette à base de farine de manioc) grillée, un poulet fumé avec tucupí et cassave (sauce jaune à base de jus de manioc consommée au Brésil, plus particulièrement en Amazonie), un poisson cuit au four, ceviche de haricots, escabèche d’oignons et de tomates fraîches sans oublier le dessert, un gâteau de pain de maïs-glace de bière noire…
Dîner 25 € par personne, réservation obligatoire au 06 45 79 45 50.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

 Arles, une nouvelle chef au Chardon A la suite de l’excellent accueil réservé à Ruba Khoury en 2018, l’équipe du Chardon est toute heureuse de recevoir ces mois de mars et avril Leatitia Carion, chef française qui a le voyage dans le sang.  Après avoir fondé à Londres son famous Pop-up Bao Bun Foodtruck, elle se pose à Arles pour le printemps avec une carte très inspirée par l’Asie. Tiradito thon version Nikkei, moule-vinaigre de pomme-aubergine schezuan basilic ou poulet karaage sauce XO-gochujang-pickles et tarte tatin-beurre miso figurent parmi ses plats signature. Premier soir du pop-up le 28 février. Chardon, 37, rue des Arènes à Arles, tarifs : 29 € (déjeuner) et 39 € (soir). Résas au 09 72 86 72 04. Ouvert du jeudi soir au lundi soir et du vendredi au lundi midi. (12h30-14h30).

Peter Fischer chez Chicoulon La cave annonce sa prochaine soirée dégustation avec Peter Fischer, vigneron emblématique du château Revelette à Jouques. Dans une ambiance conviviale et décontractée, Peter présentera ses différentes cuvées : 3 blancs, 3 rouges et 1 liquoreux. Des vins de copains, de gastronomie mais surtout de passionnés. Spécialement pour cette occasion, Peter ouvrira également quelques vieux millésimes de ses plus grandes cuvées issues de sa cave personnelle. Côté cuisine, Tomi, incontournable chef du Chicoulon, cuisinera des tapas qui s’accorderont à merveille avec les vins dégustés. Jeudi 28 février au 59, rue Grignan (Marseille 6e), Formule: 45 € / personne sur réservation au 04 91 33 46 59.

Le GP sur les réseaux