Art de vivre

Christian Ernst et l’Effet Mer, c’est la fête dans l’assiette

Christian Ernst
Christian Ernst avec l’ami Mathieu Gamet qui ouvrira le feu le jeudi 18 janvier au Rowing

Qui a dit que l’hiver était une saison froide ? A  en juger par la collab’ établie entre Christian Ernst et Benjamin Bendayan (l’Effet Mer), les prochains 100 prochains jours vont être très chauds ! « Voilà 5 ans que je suis au Rowing club, explique Ernst, et trois jours par semaine, pendant 3 mois, du jeudi au samedi soir, ça va être cuisine et copains d’abord au Rowing club ».

Pour commencer, c’est Jeudine tous les jeudis, de 20h à minuit, avec des personnalités, des figures de Marseille qui oeuvrent pour sa renommée à l’instar de Matthieu Gamet (Kulte), David Walters, Margaux Keller, Tabas et tant d’autres. « Nous allons cuisiner ensemble toute la journée et le soir, à l’arrivée des convives, nous assurerons le service et l’ambiance pour que la soirée soit mémorable, explique le cuisinier. L’idée, c’est de sortir l’invité de son univers et le plonger dans des ambiances qui ne sont pas les siennes », s’amuse le chef qui, pour la circonstance, remettra à sa carte son dessert signature, la variation autour du chocolat.
Le vendredi c’est la surprise ! Invités par ce dernier, quelques uns des chefs amis marseillais, aixois et d’ailleurs viendront prêter main forte à Christian Ernst. Oubliés les codes empoussiérés de la gastronomie vieillotte, on mangera assis, debout, couché : comme on veut. Carte snacking, deeping, finger food, on aura l’embarras du choix et c’est bien plus sympa quand on peut lécher les plats. Sont d’ores et déjà annoncés Emmanuel Perrodin, les deux soeurs Nadia et Julia Sammut, l’aixois Ludovic Aillaud… « Les clients ne sauront rien du guest chef de ce soir-là et le découvriront à leur arrivée » s’amuse déjà Ernst tout content des surprises qu’il a préparées.
Et enfin, pour clore en beauté la semaine, le samedi, c’est porte ouverte : les platines, l’esprit club mixé par Despacito et les bars sont pris d’assaut.

Au-delà de l’annonce et du caractère joyeux insufflés par Ben et l’Effet Mer, Christian Ernst voulait ouvrir sa « cuisine afin de laisser à chacun l’opportunité d’y apporter son grain de sel. J’avais envie de recréer du lien et ces soirées sont là pour ça ». De l’interactivité, la volonté de montrer un savoir-faire allié à un savoir-être, jusqu’au mois de mars, le Rowing club dépoussière les fins de semaine : « C’est un projet court de 9 semaines, assure l’hôte des lieux, et pour moi,  c’est la spontanéité des soirées qui comptera ». Avec des tarifs très étudiés, de 29 à 37 € le jeudi et vendredi soir, des propositions oscillant de 8-9 € à 13-14 € l’assiette le samedi soir, Ernst fait le pari de la qualité des produits et de la fête dans l’assiette.

Rowing club, 34, boulevard Charles Livon, Marseille 7e arr. Résas obligatoires au 04 91 52 27 15.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Concerts à la Mirande L’hôtel avignonnais accueille des concerts de musique classique avec des musiciens, habitués à se produire dans les plus grandes salles de concert. Une coupe de champagne est servie à l’entracte et, pour ceux qui le désirent, la soirée se prolonge autour d’un dîner au restaurant de La Mirande. Le prochain concert aura lieu le vendredi 18 janvier à 20h : Bach, Suite pour violoncelle ; Schulhoff, Duo pour violon et violoncelle ; Mieczysław Weinberg, Suite n°1 pour violoncelle avec Philippe Graffin (violon), Raphaël Wallfisch (violoncelle).
Mercredi 13 février, 20h, Mozart « A vous dirais-je, Maman » KV 265 ; Korngold , « Much ado about nothing », violon et piano ; Ysaye, sonate pour violon seul, opus posthume ; Schedrin, Three funny pieces pour trio avec piano Schnittke, quintette avec piano. Les artistes conviés ce soir-là : Philippe Graffin (violon), Erik Sluys (violon), Pierre-Henri Xuereb (alto), Jeroen Reuling (violoncelle), Katsura Mizumoto (piano).
Concert seul avec une coupe de champagne à l’entracte : 40 € ; concert suivi de dîner : 150 €.
À 16 heures, concert suivi d’un thé et pâtisserie au salon de thé : 40 €. Infos au 04 90 14 20.

3e festival truffes et vins Rhonéa Les samedis 19 janvier, 9 et 23 février seront dédiés à la truffe noire sous toutes ses formes. Au programme : cavage dans les truffières partenaires de la cave, découverte du marché aux truffes de Richerenches, l’un des plus importants marché d’Europe, et déjeuner gastronomique « tout à la truffe » accompagné d’une dégustation des cuvées au Dolium, le restaurant de la cave coopérative de Beaumes-de-Venise. Sur réservation, places limitées : 100 € / personne (visite du marché, cavage, dégustation et repas truffes compris). Infos auprès de Marine au  04 9012 41 15.