Art de vivre

Le saint-rémois Fabien Cancelier sera-t-il meilleur artisan cuisinier de France ?

Fabien CancelierLa radio RMC a lancé, voilà quelques jours, son premier concours des meilleurs artisans de France. De sélections en étapes, la finale est annoncée à Paris au Paris Events center, non loin de la porte de la Villette (XIXe arr). Plusieurs corps de métiers sont concernés, du carreleur au plombier, du mécanicien au cuisinier. Dans cette dernière catégorie, c’est Fabien Cancelier, dirigeant du traiteur l’Eveil des Papilles, à Saint-Rémy-de-Provence, qui défendra les couleurs de la Provence le vendredi 1er février prochain.

« Fabien a appris le métier auprès de Christian Lesquer et Guy Savoy », énumère son épouse Angélique. Native de la région, cette dernière partage avec Fabien Cancelier une passion pour la Provence, « c’est une source d’inspiration permanente que l’on retrouve dans ses plats où règnent couleurs, lumière et chaleur du Sud » poursuit-elle. Homme de défis et originaire de Charente-maritime, Fabien Cancelier a fini par deux fois, à la 3e place de la sélection France de l’international Cup Catering, (concours du meilleur traiteur de France) en 2014 et 2016 : « Participer à un concours est une réelle remise en question, mais le message de ce concours est encore plus fort car il a pour ambition de mettre en avant une philosophie de vie, des valeurs profondes partagées par des passionnés, des gens de cœur. C’est une expérience fédératrice, enrichissante à tout point de vue » expliquent les organisateurs de l’événement.

Le 1er février, Fabien devra produire 3 plats : une entrée et un plat le matin ; un dessert imposé et une battle sur les connaissances et gestes de base du métier de cuisinier l’après-midi. Les épreuves se dérouleront en public et l’entrée est gratuite.

Le 1er février 2019, Paris Events center, 20, avenue de la Porte de la Villette, Paris XIXe. De 9h à 21h, entrée libre.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

 Arles, une nouvelle chef au Chardon A la suite de l’excellent accueil réservé à Ruba Khoury en 2018, l’équipe du Chardon est toute heureuse de recevoir ces mois de mars et avril Leatitia Carion, chef française qui a le voyage dans le sang.  Après avoir fondé à Londres son famous Pop-up Bao Bun Foodtruck, elle se pose à Arles pour le printemps avec une carte très inspirée par l’Asie. Tiradito thon version Nikkei, moule-vinaigre de pomme-aubergine schezuan basilic ou poulet karaage sauce XO-gochujang-pickles et tarte tatin-beurre miso figurent parmi ses plats signature. Premier soir du pop-up le 28 février. Chardon, 37, rue des Arènes à Arles, tarifs : 29 € (déjeuner) et 39 € (soir). Résas au 09 72 86 72 04. Ouvert du jeudi soir au lundi soir et du vendredi au lundi midi. (12h30-14h30).

Peter Fischer chez Chicoulon La cave annonce sa prochaine soirée dégustation avec Peter Fischer, vigneron emblématique du château Revelette à Jouques. Dans une ambiance conviviale et décontractée, Peter présentera ses différentes cuvées : 3 blancs, 3 rouges et 1 liquoreux. Des vins de copains, de gastronomie mais surtout de passionnés. Spécialement pour cette occasion, Peter ouvrira également quelques vieux millésimes de ses plus grandes cuvées issues de sa cave personnelle. Côté cuisine, Tomi, incontournable chef du Chicoulon, cuisinera des tapas qui s’accorderont à merveille avec les vins dégustés. Jeudi 28 février au 59, rue Grignan (Marseille 6e), Formule: 45 € / personne sur réservation au 04 91 33 46 59.

Le GP sur les réseaux