Magazine

Food’in Sud, temps forts et programme : tout pour bien préparer son salon

La météo est au beau fixe chez les organisateurs du prochain salon Food’in Sud. « Portés par un programme riche, nous enregistrons chaque jour un nombre croissant d’inscriptions » se réjouit-on du côté du parc Chanot où se déroulera l’événement du 28 au 30 janvier prochain. Pensé comme un salon méditerranéen de la restauration et de l’hôtellerie, Food’in Sud proposera 3 jours durant des temps forts pour répondre aux attentes des professionnels qui le visiteront. Comment préparer son salon et quels seront ses temps forts ? Suivez le guide !

Les amateurs de café vont jongler du percolateur avec le retour des championnats de France du Café. Trois jours durant, les épreuves de barista, brewer’s cup et coffee in good spirits se dérouleront en direct. Et parce que le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde, Food’in Sud proposera les dernières tendances de ce secteur aux professionnels du CHR et de la distribution alimentaire.

Food'in SudDe tendances encore il sera question avec l’espace épicerie fine qui permettra aux exposants de présenter leurs gammes les plus qualitatives et de répondre aux professionnels des métiers de bouche, épiceries fines, coffee shops en recherche de produits d’exception. « Nous sommes en phase avec les grandes tendances du marché, explique Anne, en charge de la communication de l’événement. Cette année, l’épicerie fine sera mise en exergue avec l’accueil de quelque 50 exposants français mais aussi italiens ou espagnols afin de séduire les professionnels, cuisiniers, pâtissiers, confiseurs, chocolatiers et autres fromagers, qui visiteront le salon en quête de nouveaux produits de qualité ». Entre autres vedettes du secteur, Elixia, la plus ancienne limonaderie de France et les Basques d’Urre Gorria devraient réunir tous les suffrages.

De g. à d., Annie Féolde, la grande dame 3 étoiles de la cuisine italienne, chef du Ristorante Enoteca Pinchiorri à Florence ; la talentueuse grecque Dina Nikolaou et la non moins exceptionnelle Aylin Yazicioglu pour la Turquie.
La cuisine n’est plus une affaire d’hommes ! De tout temps, les femmes, à l’instar des mères lyonnaises, de Marguerite Bise ou, actuellement de Flora Mikula, Anne-Sophie Pic et Stéphanie Le Quellec, ont contribué au rayonnement de la gastronomie française. Voilà pourquoi Food’in Sud a demandé à des femmes chef d’accompagner l’édition 2018 : « Plus qu’ailleurs, en Méditerranée, ce sont les femmes qui sont garantes de la transmission, analyse-t-on chez Food’In Sud. Voilà pourquoi nous avons invité la niçoise d’origine et italienne d’adoption, Annie Féolde, la grande dame 3 étoiles de la cuisine italienne, chef du Ristorante Enoteca Pinchiorri à Florence, de parrainer cette édition ». Durant tout le salon, le public croisera les grandes dames de la cuisine méditerranéenne, subtile, savoureuse, empreinte de naturalité. Marseille, Beyrouth, Rome, Madrid, Athènes, Istanbul et le Maghreb seront représentés avec la venue entre autres de Dina Nikolaou (pour la Grèce) ou Aylin Yazicioglu (Turquie).
A rencontrer dans le cadre du Forum des cuisines méditerranéennes, pour partager leur savoir-faire et leur talent.

On a rendez-vous sur la Place ! Lieu de toutes les convergences du salon, la Place des Chefs du Sud sera le théâtre, pendant toute la durée du salon, de concours prestigieux, sous l’oeil averti de jurys d’exception. Sans oublier les démonstrations de chefs venus de tout l’Hexagone et des pays du bassin méditerranéen : Italie, Tunisie, Maroc, Turquie, Israël, Croatie, Grèce, Liban, Egypte. Le soleil va briller pour toutes ses étoiles qui mesureront leurs talents…

Food'in Sud
Place des Chefs et place aux démonstrations, concours et exhibitions
Le championnat du monde de la Pizza fait étape à Marseille. Marseille plus que jamais confirme sa place de capitale française de la pizza en accueillant l’étape française de sélection du Championnat du monde de la Pizza. Les meilleurs pizzaiolos français en lice pour la finale du World Pizza championship en Italie courant 2018 se mesureront et, en parallèle à la compétition, des animations seront proposées autour de cet emblème de la gastronomie italienne, largement adopté par les cuisines du monde, les Français
en tête de liste, avec près de 820 millions de pizzas consommées en 2016 dans l’Hexagone !

Jour après jour, les grands événements de Food’in Sud à ne pas rater

Dimanche 28 janvier

A 9h et 15h30, world Barista cup France, phase de sélections. Epreuve reine des Championnats nationaux et mondiaux, le barista est le sommelier du café par analogie aux connaissances du sommelier dans le vin. Trois temps : réalisation d’un espresso, d’un cappuccino et d’une boisson signature.
A 9h et 18h, world Brew cup France, phase compulsory. La compétition Brewer’s Cup met en valeur l’artisanat du café filtre brassé à la main, favorisant le brassage manuel du café et l’excellence du service.

Place des Chefs, de 10h à 17h. Le journaliste Eric Roux animera cette journée de 10h à 17h dans une dynamique d’échange, de partage entre les chefs de l’association marseillaise Gourméditerranée et leurs homologues des pays méditerranéens. Les animations se veulent dynamiques, les démonstrations faisant ressortir l’essence de la cuisine méditerranéenne et du régime « crétois » cher à Gérald Passédat parrain du salon. De multiples écritures culinaires vont se retrouver autour de 6 thèmes : les poissons, la conservation, les plaisirs alimentaires (sans gluten), la créativité, la cuisine méditerranéenne « cuisine du peu » et l’huile d’olive.

Lundi 29 janvier

A 9h et 16h30, world Brew cup France, phase open.
A 11h et 17h30, world Coffee in good spirit France, phase de sélections. Le monde du bar se mêle à celui des baristas en 2 temps : réaliser un cocktail commun à tous les candidats et un autre sorti de leur imagination.

Food'in Sud
Le Trophée Masse existe depuis 1984

Place des Chefs, de 10h à 17h. La 14e finale du trophée Masse s’annonce particulièrement savoureuse avec 8 candidats en lice pour remporter le trophée. Deux chefs sont sortis ex-aequo de la sélection rhônalpine, l’une des 7 étapes de sélection se déroulant en France, en Suisse et au Luxembourg. Les 8 compétiteurs auront 4 heures pour relever les défis lancés par les jurés avec, toujours, l’obligation d’utiliser des produits de saison et l’interdiction de toute préparation à l’avance. Créé il y a 30 ans, à l’initiative de Christine Masse, de la maison éponyme, le concours n’a cessé de gagner en notoriété. Cette année, pour départager les finalistes, seront notamment présents les chefs présidents des jurys de chacune des étapes des 18 mois de sélection sous la présidence de Régis Marcon (restaurant Régis et Jacques Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid). Le public rencontrera Alain Lecossec, directeur des Arts culinaires de l’institut Paul Bocuse et Mof cuisine, Renato Favaro (ristorante Favaro au Luxembourg), Jean-Michel Lorain (La Côte Saint Jacques à Joigny, 71), Pascal Bastian (auberge Au Cheval Blanc à Lembach, 67), Michel Roth conseiller culinaire et chef exécutif, Bocuse d’Or 1991 et Mof), Franck Putelat (la Table de Franck Putelat à Carcassonne, 11), Christopher Coutanceau (restaurant Christopher Coutanceau à la Rochelle, 17). D’autres chefs dont la prestigieuse marraine du salon Annie Feolde (Florence, Italite), compléteront ce jury d’exception.

Mardi 30 janvier

A 9h30 et 16h : triple finale France world Barista, world Brewer’s cup et world Coffee in good spirit.
16h30-17h : nomination des champions et remises des prix.

Place des Chefs. Clap de fin avec la restauration collective. Les candidats sélectionnés pour les régions Auvergne Rhône-Alpes, Corse et Paca concourront pour la 3e étape des finales régionales du Gargantua, qui emmènera l’un d’entre eux sur la finale de janvier 2019. Les candidats, assistés d’un commis, s’affrontent autour de la réalisation d’un plat chaud et d’un dessert. Maillon essentiel du secteur, la restauration collective souffre d’un manque de reconnaissance : pourtant, c’est elle qui, au quotidien, nourrit les Français (3,6 milliards de repas servis par an) dans les établissements scolaires, les entreprises, les hôpitaux, les administrations, les maisons de retraite, les crèches…

Votre accréditation ici

Dimanche 28 et lundi 29 janvier de 9h30 à 18h. Mardi 30 janvier de 9h30 à 17h, au parc Chanot de Marseille, M° Rond-Point du Prado.
Le salon Food’in Sud est exclusivement réservé aux professionnels (un justificatif peut être demandé à l’accueil). L’entrée est gratuite sur présentation d’un badge, d’une carte d’invitation ou bien d’un justificatif professionnel.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vite lu

 Christopher Coutanceau, cuisinier pêcheur Le dernier livre du cuisinier rochelais est une ode à l’océan et à ses richesses. Avec 240 pages de recettes et de recommandations pour préparer avec soin les produits de la mer, le lecteur plonge dans un univers marin grandiose. Défenseur de la pêche durable et de l’anti-gaspillage, passionné depuis toujours, Christopher Coutanceau choisit, chaque matin à la criée de La Rochelle coquillages, crustacés ou poissons. En grand passionné, il s’investit dans la défense de la faune et de la flore marine et collabore avec de nombreuses associations de préservation des ressources. Le chef milite pour une pêche artisanale et fait partager son expertise au gré des pages de cet ouvrage. Les vins ont aussi leur place dans cet opus avec Nicolas Brossard qui détaille ses accords mets-vins et conseils…. Une véritable odyssée, généreuse et gourmande. 240 pages, Glénat Ed., prix : 49 €.

Vivre sur la Vague Le club des Effets Mer accoste devant la voûte la plus hype de Marseille. Dans une ambiance détente, le chill devient un mot d’ordre ! Terrasse en escalier et coucher de soleil digne du site, la soirée guinguette est annoncée. Matt Müller aux commandes du navire, fera chavirer les coeurs et côté expo, c’est l’occasion de (re)découvrir « Iceland » d’Alexandre Montesinos . Sans oublier les cocktails maisons (notre passion) et des petits plats bien sympas : burratta, panisses, soupions et l’indémodable assiette mixte… Infos et résas au 07 78 07 23 99.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !