Magazine

La Mercerie servira ses premiers clients fin février

la Mercerie
Harry, Laura et Julia

Il y avait ici une mercerie et dans quelques jours, on y retrouvera un restaurant… Le chantier touche à sa fin ; Laura Vidal, son conjoint Harry Cummins et Julia Mitton voient s’approcher, non sans joie, l’inauguration de la Mercerie, leur propre restaurant. A ce jour, le recrutement est finalisé et toute l’équipe espère ouvrir dans la deuxième quinzaine de février. « Nous avons composé une team majoritairement issue de l’équipe qui a travaillé avec nous au Nord Pinus à Arles, avance Laura Vidal. Nos deux cuisiniers, Baptiste et Pierre-Ely, seront épaulés par un Marseillais, Hugo, et notre plongeur, Raf, sera aussi de l’aventure « . Pour animer la salle, Julia et Margot composeront, avec Caroline Loiseleux, sommelière émérite elle aussi, « une équipe composée de gens que nous connaissons de longue date », explique Laura Vidal.
La salle comptera une quarantaine de places assises dont 10 au comptoir. « Et nous espérons disposer de 25/30 couverts en terrasse », souffle Laura. Bien sûr, les signatures food en vue de la capitale commencent à pointer le bout de leur toque, et nombre des amis du trio ont d’ores et déjà fait part de leur volonté de venir cuisiner à la Mercerie. Avant d’exercer au Chardon, à Arles, en juillet-août, Tamir Nahmias (ex-Yamtcha, ex-Frenchie et passé un temps chez Fulgurances) occupera la cuisine de la Mercerie un mois durant, pendant que Harry et ses acolytes cuisineront à Cannes. On attend aussi la venue de Céline Pham pour des services à 4 mains : « C’est une amie de longue date qui maîtrise la cuisine vietnamienne et elle a promis de venir », se rejouit Laura. Unanimement, le quartier se réjouit de cette arrivée et l’équipe du Paris popup le promet, « les services seront heureux, savoureux et l’ambiance sera amicale », on peut leur faire confiance…

9, cours Saint-Louis, Marseille 1er. Ouverture deuxième quinzaine de février. Programmation à suivre ici.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

 Arles, une nouvelle chef au Chardon A la suite de l’excellent accueil réservé à Ruba Khoury en 2018, l’équipe du Chardon est toute heureuse de recevoir ces mois de mars et avril Leatitia Carion, chef française qui a le voyage dans le sang.  Après avoir fondé à Londres son famous Pop-up Bao Bun Foodtruck, elle se pose à Arles pour le printemps avec une carte très inspirée par l’Asie. Tiradito thon version Nikkei, moule-vinaigre de pomme-aubergine schezuan basilic ou poulet karaage sauce XO-gochujang-pickles et tarte tatin-beurre miso figurent parmi ses plats signature. Premier soir du pop-up le 28 février. Chardon, 37, rue des Arènes à Arles, tarifs : 29 € (déjeuner) et 39 € (soir). Résas au 09 72 86 72 04. Ouvert du jeudi soir au lundi soir et du vendredi au lundi midi. (12h30-14h30).

Peter Fischer chez Chicoulon La cave annonce sa prochaine soirée dégustation avec Peter Fischer, vigneron emblématique du château Revelette à Jouques. Dans une ambiance conviviale et décontractée, Peter présentera ses différentes cuvées : 3 blancs, 3 rouges et 1 liquoreux. Des vins de copains, de gastronomie mais surtout de passionnés. Spécialement pour cette occasion, Peter ouvrira également quelques vieux millésimes de ses plus grandes cuvées issues de sa cave personnelle. Côté cuisine, Tomi, incontournable chef du Chicoulon, cuisinera des tapas qui s’accorderont à merveille avec les vins dégustés. Jeudi 28 février au 59, rue Grignan (Marseille 6e), Formule: 45 € / personne sur réservation au 04 91 33 46 59.

Le GP sur les réseaux