Carnet de cave

Les Canailles-rhums arrangés de Maxime Feffer pour s’encanailler en mode exotique

Les Canailles-rhums arrangésDans l’entrepôt, sur les étagères, quelque 1700 bouteilles aux contenus multicolores, sobrement alignées, voisinent avec une étiqueteuse et des cartons prêts à expédier. Cela fait 11 jours précisément que les Canailles-Rhums arrangés hédonistes sont partis à la conquête d’une clientèle avide de qualité. « Un rhum arrangé est un rhum dans lequel on a ajouté des fruits, des épices et, mais ce n’est pas obligatoire, du sucre » avance Maxime Feffer, 32 ans au compteur. Derrière le sourire et l’enthousiasme de ce jeune marseillais de 32 ans, se cache un passionné pointilleux : « Le sucre est un exhausteur de goûts ; personnellement, j’ai une bouche sucrée donc j’en ajoute à mes rhums. Certains sont très opposés à l’ajout de sucre alors ils compensent en rajoutant plus de fruits… au détriment de la quantité de rhum ». Titulaire d’un BTS hôtelier et d’un master 2 en gestion hôtelière, Maxime Feffer a travaillé 2 ans au Mama Shelter de la rue de la Loubière : « C’est là-bas que je me suis rendu compte que l’offre en rhum arrangé était sous-développée, analyse-t-il. Je rêvais de créer ma propre entreprise, j’aime les assemblages fruits-épices, je restais dans l’univers de la restauration… Tout était réuni pour me lancer ».
A ce jour, 8 recettes sont commercialisées et 5 nouvelles le seront au printemps 2018. Toutes sont à base de rhum agricole de la Martinique titrant à 73°. Le sucre de canne bio en provenance d’Inde est aussi très important « car le bio me garantit une qualité et un apport d’arômes non négligeable » estime Feffer. Transparent sur les origines de ses produits, Maxime Feffer en tire même une légitime fierté : « Les fruits de la passion arrivent du Vietnam et la mangue de Malaga. La banane est cultivée en Martinique, la vanille Bourbon est issue de plantations à Madagascar, la fève tonka provient du Brésil ». La France n’est pas en reste avec des pommes royal gala du Vaucluse, du citron vert bio de La Londe dans le Var, de la figue AOP de Solliès et du raisin muscat de Hambourg cultivé également à Solliès… « Et les framboises sont de Corrèze », conclut le jeune créateur des Canailles-rhums arrangés hédonistes.

A la dégustation, les rhums sont très faciles d’accès titrant de 28 à 31 degrés : « L’idée n’est pas de s’arracher la bouche mais plutôt d’accéder à un plaisir » reconnaît Feffer. La fève tonka, très puissante, apporte chaleur et rondeur en bouche avec une très longue persistance. Idem du citron vert bio dont on a gardé que l’écorce pour suggérer le goût citron sans en subir ni l’acidité ni l’incisivité. L’ensemble est équilibré entre sucrosité, fruits et rhum. « Je garantis 2 mois de macération minimum » avance Maxime Feffer qui, c’est sûr, débute là une magnifique aventure dans le droit fil de l’héritage marseillais

Les Canailles-Rhums arrangés hédonistes, 36 € la bouteille en vente au French Comptoir, 40, rue Sainte, Marseille 1er arr.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infos express

Avignon à l’heure bolivienne Olga, Maria-Elisa, Pablo et Joel sont des étudiants boliviens qui arrivent ce 31 mai à Avignon pour y suivre un stage en entreprise au sein d’hôtels-restaurants ambassadeurs de l’art de vivre à la française. Ils découvriront le métier chez Guilhem Sevin (restaurant Christian Etienne), Florent Pietravalle (hôtel La Mirande) et Matthieu Dupuis-Baumal (domaine de Manville aux Baux). Leur stage pratique est assorti d’une bourse et s’achèvera le 31 août.

 La Buvette Vauban reprend du service Victor et sa Maison Vauban investissent les locaux du patronage pour ambiancer le quartier avec guirlandes lumineuses et longues tables en bois en mode guinguette. Côté food, Maison Vauban a invité les copains : Chez Francette proposera ses barquettes de taboulé et sandwichs 100% bio, le foodtruck Disco & Tacos distribuera tacos et nachos, Emkipop régalera la galerie avec son nouveau bâtonnet glacé saveur cheescake. Côté drinks, le domaine du Vallon des Glauges présentera ses derniers millésimes et Maison Vauban, maître en l’art du cocktail servira Spritz et Saint Germain ! Côté musique : que des vinyles avec Monsieur Beaumont, un pote du patron, se pointera avec ses 33 tours pour faire déhancher le Tout-Vauban, disco, house et funk au programme. Samedi 2 juin de 18h à minuit, 16 rue de Pointe à Pitre (6e arr. au patronage, place du Bois Sacré).

Papilles et Papillons Samedi 2 juin, les vignerons du massif d’Uchaux organisent des balades oenotouristiques, conviviales et gastronomiques.  Vignerons et entomologistes accompagneront 5 balades (de 30 min à 2h) pour découvrir le vignoble, la richesse de la biodiversité de ce secteur préservé.  Arrivés au point de ralliement, sur la terrasse panoramique du château du Castellas, on prendra l’apéro en musique avec le Groupe Tess et Ben. Sur les tables les vins légers, fruités et frais de l’année seront accompagnés de charcuterie, tapenade et huile d’olive. Un déjeuner accords mets et vins sera servi dans la fraîcheur de la salle de garde sous la houlette du chef Thierry Bonfante, du restaurant le temps de Vivre à Uchaux. Samedi 2 juin de 10 h à 16h30 : 60 € par personne (45 €/pers. pour un groupe à partir de 6). Inscriptions au 06 11 53 27 01.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !