Art de vivre

Marchés de Noël dans les villages, un vent de fête souffle sur la Provence

A Cassis (Bouches-du-Rhône)
La fête de la Sainte-Barbe, la sainte patronne des pompiers, entame un mois de fêtes à Cassis. Du 8 au 17 décembre, les traditionnels marchés de Noël déploient leurs étals chargés de spécialités locales : pompes à l’huile, nougats, vins de Cassis, ainsi qu’un large choix de cadeaux et d’idées déco originales. Flâneries et dégustations d’un plat du terroir, d’un verre de vin chaud dans une ambiance chaleureuse et festive sont au programme.
De 10h à 19h sur la place Baragnon.

marchés de Noël

A noter, le 9 décembre, le concert des chants de Noël à 17h en l’église Saint-Michel et, le 14 décembre, la veillée traditionnelle de Noël, spectacle et repas du Gros souper, à 18h, 15 € (sur inscriptions auprès de l’office de tourisme). A ne pas manquer non plus, les visites guidées du village sur l’histoire de Cassis et des traditions de Noël : le 13 décembre à 11h, les 15 et 22 décembre à 14h30 et le 3 janvier à 14h30, suivies d’une dégustation gourmande (7 € sur inscription à l’Office de Tourisme). La messe de l’Avent sera dite le 23 décembre à 18h30 ; la messe de Minuit sera dite le 24 à partir de 23h30 et celle de la Nativité le 25 à 10h, en l’église Saint-Michel. La pastorale Maurel sera donnée les 13 à 17h et 14 janvier à 15h (5 €, au centre culturel).
Infos et inscriptions auprès de l’office de tourisme et www.ot-cassis.com

Château de Saint-MartinChâteau de Saint-Martin à Taradeau (Var)
Adeline de Barry, propriétaire du château de Saint-Martin (cru classé de Provence), clôt l’année avec le traditionnel gros souper provençal qui sera servi ce samedi 9 décembre. Depuis 15 ans, elle propose aux amateurs de découvrir ou redécouvrir cette tradition calendale avec ses 7 plats maigres et ses 13 desserts. Le château renoue avec ses racines et fait revivre à chacun cette période, que l’on soit provençal de souche, de cœur ou d’adoption. Deux cuisiniers se mettront aux fourneaux pour ce gros souper : Gui Gedda et son « poulain » Anthony Lopez, du restaurant Planches et Gamelles au Lavandou. Auteur de 15 livres, Gui Gedda dédicacera ces derniers lors de la soirée. Anthony Lopez a exercé chez Ghislaine Arabian à Paris, et au Maurin des Maures au Rayol Canadel. Il a ensuite tenu sa propre table, La Farigoulette en 2012, et aujourd’hui, Planches et Gamelles. Les 7 plats maigres seront accompagnés par les vins du château de Saint-Martin, soigneusement accordés aux saveurs des mets ; les 13 desserts seront servis avec le vin cuit de Noël du château. Ce gros souper de Noël sera servi dans la salle des calèches du XVIIIe siècle.
Sur réservation au 04 94 99 76 76 ; 90 € par personne, 180 € par couple. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau.

A Maillane/Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
 
Le marché de Noël qui se tenait jusqu’ici à l’hôtel Gounod déménage et s’installe, les 8, 9 et 10 décembre au Mas du Juge, la maison natale de Frédéric Mistral, à Maillane. Pas moins de 45 créateurs et métiers de bouche s’y côtoieront : des céramistes, une plumassière, une peintre, une illustratrice, les fruits confits Lillamand, la pâtisserie Jouvaud, des cosmétiques bio, des fleuristes, et une épicerie fine italienne entre autres. La visite du musée Frédéric Mistral sera possible. Un service de restauration sur place assuré en journée par les Filles du pâtissier et, le soir, par « Mon père était pâtissier ».
Entrée libre, de 10h à 20h ; infos au 06 09 44 88 57.

A la cave de Rasteau (Vaucluse)
La Cave de Rasteau organise son 13e marché de Noël samedi 2 et dimanche 3 décembre. Artistes, artisans, marchands gourmands et vins de l’appellation Rasteau seront réunis à la cave pour faire découvrir leurs produits du terroir et les accords mets et vins les plus pertinents. Comme chaque année, la sélection scrupuleuse des exposants a privilégié les produits de qualité, l’artisanat local, le fait-main et les talents régionaux. Entrée libre de 10h à 18h.
Infos auprès de Corinne, au 04 90 10 90 57.

D'autres marchés de Noël

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 L’olive dans tous les sens ! La 3e édtion de la fête de la Gastronomie de Marseille se déroule le 22 septembre de 9h à 17h, à la découverte d’un des éléments fondateurs de la culture et de la gastronomie en Méditerranée.
De nombreux producteurs, des artisans, des cuisiniers, des auteurs… partageront leur passion pour l’olive. Des animations gratuites et ouvertes à tous permettront de découvrir les multiples bienfaits de ce fruit précieux et ses déclinaisons en cuisine, en littérature ou en cosmétique.
Les restaurateurs du quartier mettront aussi les petits plats dans les grands pour célébrer la gastronomie et mettre en avant leurs savoir-faire et accueil.

Matinées vendanges au domaine de Fontenille tous les vendredis, samedis et dimanches du 14 septembre au dimanche 07 octobre inclus ainsi que le lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 octobre. Le domaine de Fontenille ouvre ses portes pour des matinées vendanges de 8h à 10h30, au programme : balade dans le vignoble, vendange d’un bout de parcelle, visite de cave avec dégustations des jus directement à la cuve, puis casse-croûte du vigneron dans les vignes. Sur réservation (45 € par personne et 15€ pour les enfants). Infos au 04 13 98 00 70 et 06 23 85 87 53.

A lire

wahid Le Best of Sylvestre Wahid Avec 2 étoiles à l’Oustau de Baumanière, 2 étoiles au Strato à Courchevel, 2 étoiles Chez Sylvestre Wahid à Paris… Sylvestre Wahid est à 43 ans une figure montante de la gastronomie française. Sa cuisine « sans sel, sans gras, sans sucres ajoutés » a fait son succès partout dans le monde. Homme de passion, il consacre son temps libre à cueillir des ingrédients sauvages et à cuisiner à quatre mains avec des chefs qui partagent sa vision du monde. Formé aux côtés de Thierry Marx et d’Alain Ducasse, le projet de Sylvestre Wahid vise à revisiter la cuisine traditionnelle française en donnant de la mémoire à l’éphémère. Ses plats signatures ? La variation autour de la betterave cuite en croûte de sel-brioche-foie gras et truffe noire, le caneton laqué aux épices-radicchio et croûte d’agrumes-poivre Sansho… Des plats au « goût simple et direct ».
Best of Sylvestre Wahid, chez Ducasse Ed., 116 pages, prix de vente : 14 €.