Magazine

Fin novembre, le restaurant Lacaille change de chef et de propriétaires

Kloniecki LacailleL’adresse tournait « plutôt très bien » et c’est donc en toute liberté qu’Alexis et Antonia Kloniecki ont pris la décision de quitter le restaurant qu’ils avaient fondé voilà 3 ans à la Plaine. « L’idée nous trottait en tête depuis un petit moment, confesse Antonia Kloniecki, et nous avons pris la décision de partir pour nos enfants. On souhaite leur donner un meilleur cadre de vie, nous voulons les voir grandir et Marseille, comme on vous l’a déjà dit, est une ville dense, gigantesque et on ne veut pas laisser passer le temps ».

Que va faire le jeune couple ? La question reste sans réponse pour le moment : « Nous réfléchissons à partir à la campagne avec un projet de chambre-restaurant d’hôtes mais c’est risqué. Alors nous réfléchissons aussi à un projet urbain, dans une ville plus petite », poursuit Antonia. Cette dernière est tombée folle amoureuse du Luberon voilà quatre ans, lorsqu’elle a visité le massif pour la première fois et avoue « ne penser qu’à ça » mais c’est « l’opportunité qui nous décidera, lâche-t-elle. Nous avons subi une forte pression pendant 3 ans, alors on espère rebondir en 2019-2020, on se laisse une bonne année pour trouver ».

Lacaille a été « confié » au duo Marc Ouvray et Xavier Baup. Le premier aura la responsabilité du poste salé, le second, en qualité d’ancien chef pâtissier au Petit-Nice, gérera les desserts. De formation classique, ayant exercé à Paris dans de vénérables maisons, Marc Ouvray et Xavier Baup « sont tombés sous le charme » de ce restaurant selon les propres termes d’Antonia Kloniecki. « Nous, nous ne voulions pas vendre, nous voulions transmettre et on cherchait des candidats sérieux et travailleurs. Ils ont du talent et sauront pérenniser l’affaire, la faire vivre et c’est important car on ne voulait pas confier notre bébé à n’importe qui ».

Le couple Kloniecki part avec un sentiment mêlé de pincement au coeur et de soulagement, content du parcours effectué : « Nous laissons Lacaille entre de bonnes mains, ce sont des gens honnêtes » dit-il. Le dernier service du chef Alexis aura lieu le 29 novembre 2018…

Lacaille, 42, rue des Trois Mages, 6e arr. ; résas au 09 86 33 20 33.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

 Arles, une nouvelle chef au Chardon A la suite de l’excellent accueil réservé à Ruba Khoury en 2018, l’équipe du Chardon est toute heureuse de recevoir ces mois de mars et avril Leatitia Carion, chef française qui a le voyage dans le sang.  Après avoir fondé à Londres son famous Pop-up Bao Bun Foodtruck, elle se pose à Arles pour le printemps avec une carte très inspirée par l’Asie. Tiradito thon version Nikkei, moule-vinaigre de pomme-aubergine schezuan basilic ou poulet karaage sauce XO-gochujang-pickles et tarte tatin-beurre miso figurent parmi ses plats signature. Premier soir du pop-up le 28 février. Chardon, 37, rue des Arènes à Arles, tarifs : 29 € (déjeuner) et 39 € (soir). Résas au 09 72 86 72 04. Ouvert du jeudi soir au lundi soir et du vendredi au lundi midi. (12h30-14h30).

Peter Fischer chez Chicoulon La cave annonce sa prochaine soirée dégustation avec Peter Fischer, vigneron emblématique du château Revelette à Jouques. Dans une ambiance conviviale et décontractée, Peter présentera ses différentes cuvées : 3 blancs, 3 rouges et 1 liquoreux. Des vins de copains, de gastronomie mais surtout de passionnés. Spécialement pour cette occasion, Peter ouvrira également quelques vieux millésimes de ses plus grandes cuvées issues de sa cave personnelle. Côté cuisine, Tomi, incontournable chef du Chicoulon, cuisinera des tapas qui s’accorderont à merveille avec les vins dégustés. Jeudi 28 février au 59, rue Grignan (Marseille 6e), Formule: 45 € / personne sur réservation au 04 91 33 46 59.

Le GP sur les réseaux