Mes recettes

Rouget barbet et fromage blanc en croûte-courgettes et vinaigrette à l’anchois

rouget barbetPréparation : 40 min / Cuisson : 10 min

Votre marché pour 4 personnes :
4 filets de rouget barbet de 130 g ; 2 petites courgettes type tigrées ; 1 cuillère à soupe d’huile d’olive ; sel et poivre.
Pour la vinaigrette à l’anchois : 2 portions de Carré Frais de 25 g ; 8 filets d’anchois ; 2 oeufs fermiers ; 1 cuillère à café de vinaigre de Xérès ; 1 cuillère à soupe d’olives vertes dénoyautées et quelques graines d’anis vert.
Pour les carrés croustillants : 4 portions de Carré Frais de 25 g ; 100 g de farine ; 150 g de chapelure fine ; 3 oeufs fermiers bio.
Pour le dressage : 1 oignon cébette ; quelques branches et feuilles de ciboulette, basilic, verveine et menthe…

On y va : désarêter les filets de rouget barbet, les assaisonner de sel et poivre côté chair et les cuire dans une poêle anti adhésive 2-3 min avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Laver les courgettes et les cuire entières à l’eau bouillante salée de 10 à 12 min. Plonger aussitôt les courgettes dans de l’eau glacée, les égoutter et les couper en deux dans la longueur. Les tiédir légèrement dans la poêle des rougets une fois cuits.

Les carrés croustillants : dans un bol, battre au fouet trois oeufs ; fariner 4 portions de Carré Frais, et les tremper dans les 3 oeufs battus puis les rouler dans la chapelure. Renouveler l’opération une seconde fois. Frire dans de l’huile à 180 °C, et les déposer sur du papier absorbant.

Pour la vinaigrette : cuire 2 oeufs mollets pendant 6 min à l’eau bouillante et les refroidir aussitôt. Écaler les oeufs et les mixer avec les 2 portions de Carré Frais restantes, les anchois, le vinaigre, l’anis vert, les olives et rectifier l’assaisonnement.

Dressage : dans chaque assiette, disposez un peu d’oignon cébette émincé, de la ciboulette, des feuilles de basilic et de verveine. Poser élégamment un filet de rouget barbet et une demi courgette tiédie. Ajouter un carré frais pané et poser dessus quelques feuilles de menthe. Finir le décor avec un trait de vinaigrette à l’anchois ou un cordon autour de l’assiette.

Bonus : les rougets c’est très bon en parmentier.

Vite lu

Marseille, la Mercerie coup d’envoi mercredi 21 février. Après avoir voyagé autour du monde, le trio dynamique du Paris Popup (restaurant nomade éphémère né à Paris) pose ses valises en plein quartier Noailles. Après avoir été séduits par le Sud et avoir installé avec succès leur restaurant d’accueil de chefs en résidence à Arles (le Chardon), le trio du Paris Popup investit Marseille. La Mercerie, 9, cours Saint Louis, 1er.

 Loft on the sea #1 On se retrouve le vendredi 23 février au sein de l’UNM avec vue imprenable sur le Vieux-Port dans un club privé, quasiment inexploité, qui n’a pas accueilli de soirée ouverte à tous depuis 2013. Aux casseroles, Ella, ex-Top chef, de retour en France après un foodtrip de 6 mois en Amérique latine. Forte de ses connaissances en nouveaux produits, on découvrira sa cuisine qui raconte de belles histoires, ses origines israéliennes, ses voyages, sa personnalité. « Bien que le métier de Chef de cuisine se traduise par du stress et un mode de vie assez rude, je vois la cuisine avant tout comme un mode d’expression, une échappatoire et une manière de donner du bonheur aux gens » assure-t-elle. Reno et The Ed seront aux platines, le sound-system Amadeus sera réglé par Yvan Le Bleu. La capacité est limitée à 250 personnes, entrée sur pré-ventesLoft on the Sea #1, Union nautique marseillaise, 34, bd Charles-Livon (7e arr).

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !