En direct du marché

Salon Savim de printemps, bilan de l’édition 2017

Salon Savim de printempsLundi 20 mars dernier, le salon Savim de printemps 15e du nom, s’est achevé ; trois jours après, ses organisateurs, Philippe et Florent Colonna, en tirent un bilan satisfaisant : « Nous avions accueilli plus de 38 000 visiteurs l’an dernier, nous avons dépassé les 40 000 entrées cette année grâce à un excellent lundi. Jusqu’au dernier jour, la fréquentation était équivalente à 2016 mais ce lundi a été exceptionnel » affirme Philippe Colonna. Comme toujours, le vendredi, ce sont les clients fidèles, ceux qui préparent le salon en amont en décidant des stands à visiter en amont, qui sont venus en nombre. Le lundi a été le jour des professionnels de la restauration, cuisiniers en tête, venus à la recherche des meilleurs fournisseurs.
« Cette année, le vin a particulièrement bien marché, la partie alimentaire du salon affichant une activité plus modérée, poursuit Philippe Colonna. Tous les nouveaux exposants ont été pris d’assaut ce qui prouve que le public a soif de nouveauté ». Et de citer la société parisienne « la Fameuse Madeleine » qui venait pour la première fois à Marseille et qui, forte de son accueil, reviendra en novembre prochain pour le Savim d’hiver. « De plus en plus nous allons cultiver la nouvelle ligne du salon : bio et bon » sourit Colonna. Le prochain salon Savim, se déroulera du 17 au 20 novembre prochain, au parc Chanot…

Photo Thibault Daguzan

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 La Bête à Bière est la micro-brasserie qu’a fondée Jean-François Marin en 2014. Cet informaticien a aménagé son garage « comme le font de nombreux Américains » et brasse quelque 1500 litres de bières par an. A découvrir dans quelques caves à vins (Sarrians et Pernes-les-Fontaines), à l’épicerie fine d’Estelle de Châteauneuf-du-Pape, ou encore dans le nouveau bar à bières du Pontet : l’Obeers. A sa carte : une blanche, une blonde et une ambrée. Infos au 06 85 49 84 07.

Vendanges 2018 : coup d’envoi varois À Château Léoube, les vendanges 2018 ont démarré ce jeudi 16 août. Depuis quelques années les vendanges sont de plus en plus précoces. L’an dernier elles avaient débuté à la même période.
“C’est assez précoce, mais ce n’est pas exceptionnel. On vendangera autour de ses dates à l’avenir » déclare Jean-Christophe Dumoulin, chef de culture. Contrairement aux années précédentes, les vignes n’ont souffert ni de la chaleur ni de la sécheresse grâce aux pluies du printemps qui ont été bénéfiques et n’ont heureusement pas non plus été touchées par le mildiou. « L’année 2018 a demandé beaucoup de vigilance pour aboutir à ce début de récolte précoce. Nous restons réactifs pour cette vendange qui devrait révéler une très belle finesse » conclut Romain Ott, directeur de production. La récolte devrait durer de 3 à 4 semaines.