Carnet de cave

Le top trois des bars à vin pour faire la fête à Avignon

Aujourd’hui à Avignon, les bars à vin ne se comptent plus sur les doigts d’une main. Cela devient alors compliqué de savoir lequel privilégier. En voici trois où la carte est soigneusement réfléchie avec des accords mets et vins de qualité.

Ampelos avignon bars à vinL’ampelos
Situé intramuros, ce bar à vin/caviste propose à la vente près de 300 références de vin, français et étrangers. La sélection se compose vins bio, biodynamiques et nature et les propositions au verre changent chaque jeudi. Si vous n’êtes pas amateur de vin, Thibault peut vous conseiller sa gamme de bières du monde. Quant aux abstèmes, ils choisiront parmi les jus Alain Milliat, des eaux pétillante ou plate ; les sodas sont proscrits. Pour cet été, le couple a craqué pour « un cerdon, cru du Bugey, de la maison Renardat-Fache, une petite bulle fraîche et légère parfaite pour la saison ». Les assiettes de fromages et de charcuteries sont « coupées en salle », devant le client, sur un chariot en bois, et « le client choisit parmi une vingtaine de fromages et autant de charcuteries », assure Thibault. Des composition venues chaque jour des halles, à la fraîcheur garantie : « On y va tous les matins, souffle Laure. Les fromages, on les aime quand ça pue et quand ça dégouline ».
11, rue du Vieux Sextier, Avignon. Infos au 09 84 27 57 97. Bouteilles de 8 à 500 € et verres de 4 à 10 €.

Vinotage bars à vinVinotage
Vinotage est l’un des bars à vin/cavistes les plus atypiques, situé côté île de la Barthelasse. Lorsque les beaux jours s’annoncent le pont avant de cette péniche est aménagé en terrasse avec vue sur le palais des papes. A l’origine de cette idée, quatre amis travaillant tous dans le domaine du vin. Après cinq ans de pourparlers administratifs, Vinotage a vu le jour le 14 juillet 2017. La carte aligne près de 100 références dont 60% sont issues de la vallée du Rhône. Les quatre associés privilégient la démarche environnementale « mais si un vin non bio est meilleur qu’un vin bio on le choisit, afin de pouvoir offrir aux clients une gamme de vins variée, simple et savoureuse, avertit Pauline. Nous avons même élaboré notre propre vin, le JG.ep, aux initiales de chacun de nos prénoms » poursuit-elle. Le Vinotage propose deux cartes de vins au verre : le première suggère des vins « abordables » en 12cl, la seconde met en avant « les pépites », des grands crus servis en 6cl. Les bières de la brasserie du Luberon à Pertuis, les jus de fruit des Vergers d’Auriac, des eaux minérales et sirops complètent l’offre. Ici aussi, les planches de charcuteries et fromages se déclinent au fil des mois selon une région ou un pays. Sur la carte salée, escargots et huîtres voisinent avec un tartare de tomates-mozza di buffala, une tarte salée, la soupe de saison et des bruschettas de tomate. A découvrir au dessert, les glaces bio ardéchoises.
Chemin de l’île Piot, Avignon. Infos au 04 65 81 16 55. Bouteilles de 21 à 166 € et verres de 4 à 10 € et de 6 à 14 €.

Au coeur d'Avignon bars à vinAu cœur d’Avignon
Comme son nom l’indique, cette cave est cachée dans une ruelle connue des seuls Avignonnais, à deux pas de la rue de la République. Lionel Rossi est un ancien ingénieur de chez Vinci et un amateur de bons vins. Originaire de Nice, il rachète, il y a deux ans, avec sa compagne, cette demeure du XVIIe siècle pour la transformer en maison d’hôte. Le bar à vin a ouvert il y a deux mois. « Nombreux sont les hôtes qui demandaient si on n’avait pas un truc à boire » raconte Lionel. Ici, environ 80 références de vins cohabitent. Ce sont majoritairement des vins de la vallée du Rhône qui proviennent de chez Chapoutier, leur distributeur : ‘Sur notre carte, on trouve de bons vins comme des perles qui sont extra et pas chers ». Ici encore, des bières, sodas, sirops et jus de fruits Charles-papillon complètent l’offre. Les planches, généreuses, de crudités, fromages et charcuteries « sont soigneusement composées de produits sélectionnés, explique Lionel. Le fromage, et le pain viennent des Halles, la charcuterie de la maison Filière ».
9, rue Collège d’Annecy,  Avignon. Infos au 06 87 72 32 77. Bouteilles de 13 à 130 € et verres de 4 à 13 €.

Au tire-bouchon, Marie Riera / photos M.R.

A propos de l'auteur

Marie Riera

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 L’olive dans tous les sens ! La 3e édtion de la fête de la Gastronomie de Marseille se déroule le 22 septembre de 9h à 17h, à la découverte d’un des éléments fondateurs de la culture et de la gastronomie en Méditerranée.
De nombreux producteurs, des artisans, des cuisiniers, des auteurs… partageront leur passion pour l’olive. Des animations gratuites et ouvertes à tous permettront de découvrir les multiples bienfaits de ce fruit précieux et ses déclinaisons en cuisine, en littérature ou en cosmétique.
Les restaurateurs du quartier mettront aussi les petits plats dans les grands pour célébrer la gastronomie et mettre en avant leurs savoir-faire et accueil.

Matinées vendanges au domaine de Fontenille tous les vendredis, samedis et dimanches du 14 septembre au dimanche 07 octobre inclus ainsi que le lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 octobre. Le domaine de Fontenille ouvre ses portes pour des matinées vendanges de 8h à 10h30, au programme : balade dans le vignoble, vendange d’un bout de parcelle, visite de cave avec dégustations des jus directement à la cuve, puis casse-croûte du vigneron dans les vignes. Sur réservation (45 € par personne et 15€ pour les enfants). Infos au 04 13 98 00 70 et 06 23 85 87 53.

A lire

wahid Le Best of Sylvestre Wahid Avec 2 étoiles à l’Oustau de Baumanière, 2 étoiles au Strato à Courchevel, 2 étoiles Chez Sylvestre Wahid à Paris… Sylvestre Wahid est à 43 ans une figure montante de la gastronomie française. Sa cuisine « sans sel, sans gras, sans sucres ajoutés » a fait son succès partout dans le monde. Homme de passion, il consacre son temps libre à cueillir des ingrédients sauvages et à cuisiner à quatre mains avec des chefs qui partagent sa vision du monde. Formé aux côtés de Thierry Marx et d’Alain Ducasse, le projet de Sylvestre Wahid vise à revisiter la cuisine traditionnelle française en donnant de la mémoire à l’éphémère. Ses plats signatures ? La variation autour de la betterave cuite en croûte de sel-brioche-foie gras et truffe noire, le caneton laqué aux épices-radicchio et croûte d’agrumes-poivre Sansho… Des plats au « goût simple et direct ».
Best of Sylvestre Wahid, chez Ducasse Ed., 116 pages, prix de vente : 14 €.