Mes recettes

Velouté de potimarron, chips de bacon et d’emmental

velouté de potimarron

Préparation : 20 min / Cuisson : 30 min

Votre marché pour 6 personnes : 1,2 kg de potimarron ; 1 oignon ; 20 g de beurre demi-sel ; 6 tranches de bacon ; 50 g d’emmental râpé ; 10 cl de lait entier ; du gros sel et le poivre du moulin.

On y va : couper le potimarron en deux, l’égrener et le cuire à la vapeur (la durée de cuisson varie en fonction des cuiseurs vapeur). Pendant ce temps, éplucher et couper l’oignon en petits dés. Dans un faitout, faire fondre le beurre, faire suer l’oignon. Couper le potimarron et l’ajouter dans le faitout. Mélanger. Assaisonner de poivre et gros sel et verser de l’eau jusqu’à recouvrir le potimarron. Couvrir et cuire 10 minutes à feu doux.
Pendant ce temps, verser le lait dans une casserole, faire chauffer sans le faire bouillir puis faire infuser 2 tranches de bacon. Couvrir laisser hors du feu.
 Pour les chips : allumer le four à 180°C, disposer du papier cuisson sur une plaque à pâtisserie, déposer le reste de bacon et faire griller légèrement les tranches. Dans une poêle sans matière grasse, disposer 4 petits tas d’emmental râpé (vous pouvez vous aider de cercles en inox) et faire légèrement colorer, retourner les chips d’emmental pour colorer l’autre face.
 Dressage : mixer le velouté de potimarron, rectifier l’assaisonnement et le disposer dans des bols. Émulsionner l’infusion de bacon. Verser une cuillère à soupe dans chaque bol, accompagner le velouté de potimarron de chips d’emmental et de bacon.

Bonus : avec des carottes ou des cèpes au foie gras, le velouté c’est sympa.

Photo F. Hamel

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vite lu

Marseille, la Mercerie coup d’envoi mercredi 21 février. Après avoir voyagé autour du monde, le trio dynamique du Paris Popup (restaurant nomade éphémère né à Paris) pose ses valises en plein quartier Noailles. Après avoir été séduits par le Sud et avoir installé avec succès leur restaurant d’accueil de chefs en résidence à Arles (le Chardon), le trio du Paris Popup investit Marseille. La Mercerie, 9, cours Saint Louis, 1er.

 Loft on the sea #1 On se retrouve le vendredi 23 février au sein de l’UNM avec vue imprenable sur le Vieux-Port dans un club privé, quasiment inexploité, qui n’a pas accueilli de soirée ouverte à tous depuis 2013. Aux casseroles, Ella, ex-Top chef, de retour en France après un foodtrip de 6 mois en Amérique latine. Forte de ses connaissances en nouveaux produits, on découvrira sa cuisine qui raconte de belles histoires, ses origines israéliennes, ses voyages, sa personnalité. « Bien que le métier de Chef de cuisine se traduise par du stress et un mode de vie assez rude, je vois la cuisine avant tout comme un mode d’expression, une échappatoire et une manière de donner du bonheur aux gens » assure-t-elle. Reno et The Ed seront aux platines, le sound-system Amadeus sera réglé par Yvan Le Bleu. La capacité est limitée à 250 personnes, entrée sur pré-ventesLoft on the Sea #1, Union nautique marseillaise, 34, bd Charles-Livon (7e arr).

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !