Vins rosés, vins d'été

Des Maures, des tortues, Colbert et un rosé !

chateau des bertrands rosé ok blogBien que né à Reims, le ministre des Finances de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert, aimait à ce point la Provence qu’il venait ici même, dans ce qui était alors un relais de chasse, courir le gibier dans la garrigue. Aujourd’hui, le château des Bertrands couvre 200 hectares, au coeur de la zone protégée Natura 2000, réserve naturelle de la tortue Hermann. Les premières vignes ont été plantées en 1964 ; le vignoble a bien grandi depuis, pour atteindre les 84 hectares. Sur les contreforts de la chaîne des Maures, le vignoble bénéficie de conditions naturelles idéales et très contrastées avec des étés chauds et des hivers froids. Le sol est caillouteux, formé de grès roses et de terres sablonneuses. Sec et drainant, il contribue à produire des raisins dont l’état sanitaire est parfait chaque année et qui apporte au vin une belle minéralité.

L’été 2015 a été chaud au point de produire des vins au degré légèrement plus élevé qu’à l’accoutumée (13° au lieu de 12,5°). Les baies de grenache, cinsault et syrah ont été ramassées dès la première semaine de septembre. Le grenache majoritaire (50%) confère au vin une puissance maîtrisée. Ce rosé présente une robe saumonée très pâle particulièrement brillante. Son nez, d’une belle intensité, mêle agrumes et fruits rouges sur ses notes finales. En bouche, le vin est d’une belle fraîcheur, bien plus ample que le millésime 2014. L’attaque florale, et la finale à nouveau sur des notes gourmandes de fruits rouges, apporte beaucoup de longueur. Un joli rosé de table, pour accompagner des plats provençaux estivaux (tomates à la provençale, côtelettes d’agneau grillées aux herbes, mesclun, caillettes).

Le château des Bertrands rosé 2015 est vendu 14,50 € sur le site www.vignoblesdeberne.com ou dans les magasins Carrefour de la région Paca.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter