Vins rosés, vins d'été

Le Quintessence d’éclosion 2015 de Blacailloux : pépite en vue

Quintessence 2015 blacaillouxDans la famille des coteaux varois en Provence, la bastide de Blacailloux figure parmi les noms les plus enracinés dans le terroir puisqu’au XIVe siècle déjà, on parlait de la terre de Blacalhos. Dans le droit fil de ses aïeux, Bruno Chamoin a repris les rênes du domaine en 1995, perpétuant le souvenir de sa grand-mère, née Barbaroux, qui la première, eut l’idée de planter de la vigne ici même. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 30 hectares courant sur des plaines, restanques et collines à quelques encablures de la Sainte-Baume. Soleil et chaleur sèche, nuits fraîches, terres balayées par le mistral… le climat est propice à l’élaboration de vins selon les règles de l’agriculture biologique. L’an dernier, la cuvée Quintessence d’éclosion 2014 de la Bastide de Blacailloux, s’était retrouvée classée parmi les cent-vingt meilleurs rosés de Provence par le Guide Hubert de Pierre Casamayor ; un exploit qui se répète cette année encore pour le millésime 2015. Voilà qui en dit long sur le degré d’exigence du maître des lieux et de son équipe. Comme l’an dernier, le millésime 2015 est composé de deux cépages très complémentaires : la syrah (70%) et le grenache. Derrière une belle robe rose tendre se révèle un nez expressif sur des notes de grenade, de mangue et d’agrumes. La bouche élégante, ronde et soyeuse est caractérisée par une remarquable persistance et une légère tension. On servira ce rosé typiquement provençal à 9-11°C sur des cuisines exotiques (créole, martiniquaise) et des mets de caractère : lasagnes à la sauce tomate par exemple.

Bastide de Blacailloux, route de Mazaugues, 83170 Tourves ; infos 04 94 86 83 83. Cuvée Quintessence d’éclosion 2015, rosé, 11,20 € environ.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre