Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

restaurants pas chers à Marseille

Restaurants pas chers à Marseille, le top 10 à moins de 20 euros

Fins de mois difficiles ou petite envie de se faire plaise sans pour autant flinguer son budget ? Toute la team du Grand Pastis s’est mis en quatre pour sélectionner 10 bons plans hors des sentiers battus, nos fameux meilleurs restaurants pas chers à Marseille. Nous avons goûté tous azimuts pour proposer des menus toutes catégories confondues à moins de 20 euros par personne ! Avant de vous précipiter, n’oubliez pas de passer un coup de fil pour vous assurer des jours et heures d’accueil et régalez-vous sans vous prendre le chou. Notez enfin, que nous mettons cette liste des restaurants pas chers à Marseille très régulièrement à jour.

restaurants pas chers à Marseille
restaurants pas chers à Marseille

Howard Burger Des buns élaborés avec de la pomme de terre mêlée à la farine pour un rendu ultra moelleux et très léger. Des patty (pâtés) de bœuf (Angus) élevé en Camargue, smashés avec talent. Résultat : des galettes de viande hachée ultra fine et croustillante. On raffole du smocky Joe (fromage américain vieux, bacon fumé, sauce texane, pickles et oignons confits) et de l’original cheese burger. Frites croustillantes saupoudrées et glace turbinée topping au choix.
20, rue Haxo, 1er arr.

Saveurs de Dong Adresse familiale au décor minable mais accueil jovial. Carte immense, spécialités coréennes pointues, raviolis vapeur en quantité proposés à un incroyable tarif. Idéal si on y va à plusieurs car tout se partage. Une belle aventure.
12, bd d’Athènes, 1er arr. ; infos au 04 65 85 72 57

Ramen GO et Ramen GO2 Que ce soit dans la boutique de la rue de Rome (sombre, bordélique et pas très clean) ou dans le nouvel espace près du port (tout neuf, clean et kitsch), le maître ès-nouilles façonne lui-même ces dernières, un détail dans cette maison où les tables sont prises d’assaut pour ses spécialités chinoises (porc cuit et sauce piment, le poulet saté au piment sec et le poulet sauté à l’impérial). A découvrir surtout : les fameuses lamian (ces fameuses nouilles tirées) servies en soupe (crevettes tempura, poulet pané, au bœuf braisé) en soupe ou froides, sans soupe comme les dan dan au porc façon province du Sichuan ou à la zha jiang mian comme servies à Pékin.
171, rue de Rome (6e arr., 06 28 92 46 07) ou 24, rue Saint-Saëns (1er arr., 06 95 12 47 93).

Le Bar des Amis On doit à Mélanie ces merveilleux pans bagnats préparés dans la tradition niçoise et… bien meilleurs que les machins qu’on trouve sur la promenade des Anglais. Un dessert ou un café et hop, on s’est régalé.
23, ave de la Pointe Rouge ; 8e arr. Infos au 04 91 96 17 62

Le Restaurant C’est la plus haute table de la ville, au sein même du sanctuaire de N.-D.-de-la-Garde. La formule déjeuner à 14,50 € propose une entrée, plat et dessert servis à table. Tout est frais du jour, cuisiné sur place. Un miracle, oui, oui, un miracle !
 sanctuaire de la Bonne Mère, 6e arr. ; infos au 04 91 98 25 17

Pan Pan Zerotti Le panzerotto est un chausson, sorte de calzone comme on les présente dans les pizzerias, mais frit celui-là, avec une pâte très légère et typique de la gastronomie des Pouilles. Côté garniture, c’est free style, chaque saison et région imposant ses produits phare comme la mozza, le jambon, les champignons, la brousse et quantité d’autres spécialités. Vous aimerez la gentillesse de Stéphanie et Guillaume Léoni et leur estaminet tout petit mais aux assiettes irréprochables.
77, rue d’Italie, 6e arr. ; infos au 07 71 65 49 82

Sessun Alma Les résidences de cuisiniers nomades se suivent dans ce concept-store mêlant déco, fringues, livres, gadgets. L’accueil est souriant et charmant, la proposition initiale demeure avec des plats souvent végétariens mais très bien présentés et cuisinés. Une rigueur qui nous plaît. Jolis cookies.
127, rue Sainte, 7e arr. ; infos au 04 81 92 25 67

Les Grandes tables Des salades, des plats veggies, des viandes, des poissons… On s’étonne encore de la variété de l’offre et du rapport qualité-prix. Chaque jour, l’équipe se démène pour nous offrir le meilleur au déjeuner. Des événements en soirée sont aussi programmés. La faune arty, modeuse, les geek et skaters y refont le monde. On adore.
41, rue Jobin, 3e arr. ; infos au 04 95 04 95 85 

Holy Melt Au tout début, l’enseigne se contentait du livré ou de l’emporté mais, le sucès aidant, on peut désormais aussi manger sur place. Holy Melt se veut le roi du smashed burger avec des steaks français ultra croustillants. On aime le fait-maison revendiqué, des sauces aux desserts en passant par les frites fraîches. C’est une bombe calorique mais ici, on parle pas de diététique.
42, rue Mazenod, Marseille 2e arr. ; 09 71 36 99 90.
restaurants pas chers à Marseille