Vins rosés, vins d'été

Le Berne rosé 2015, pour l’été mais pas que…

Chateau de Berne RoseDans le Var, on produit des truffes (le marché d’Aups est réputé), on boit du rosé labellisé côtes de Provence, et on chasse le sanglier. Au coeur de ce pays de cocagne, le village de Lorgues, à mi-chemin entre la côte et les gorges du Verdon, héberge les 135 hectares du vignoble du château de Berne. Ce rosé 2015 est issu d’un assemblage de grenache (65%), mourvèdre (9%), cinsault (9%), syrah (7%), rolle (6%) et de cabernet sauvignon/carignan (4%). Le climat continental des terres du centre Var offre à la vigne un environnement très favorable. Les étés sont chauds et secs et les hivers sont froids. Les nuits fraîches assurent une maturation lente et optimale des raisins. Les vendanges sont plus tardives que sur le littoral (en général à partir de la mi-septembre) mais l’été 2015 a été chaud, provoquant des vendanges précoces, dès le 2 septembre.
Ce vin possède une robe rosée très pâle, aux reflets saumonés. Son nez, fin et élégant, révèle de prime abord des notes d’agrumes auxquelles succèdent les fruits rouges. La bouche est marquée par une extrême fraîcheur, une longueur inattendue et une belle tension. La texture du vin est riche, puis comme au nez, les arômes de fruits rouges succèdent aux agrumes avec une finale persistante. Ce vin structuré se consommera avec la même constance toute l’année et vous le servirez à 10°C environ sur des spécialités provençales, des petits farcis par exemple, des grillades d’agneau, une ratatouille tiède ou une brouillade à la tomate.

Château de Berne rosé 2015 est disponible au prix de 18 euros ; château de Berne, route de Salernes, 83510 Lorgues ; infos au 04 94 60 43 60.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre