Vins rosés, vins d'été

Un festival du vin rosé à Marseille et un bouquin sur les côtes de Provence

festival du vin roséLe centre-ville en mode rosé
La cave Le Sommelier organise son premier Ros’été, un festival du vin rosé à la gloire de la Provence, original à plus d’un titre. Original d’abord parce que c’est un magasin qui est à l’origine de ce rendez-vous, premier du genre à Marseille ; original ensuite parce qu’il associe les boutiques les plus emblématiques du centre-ville, mêlant dégustations, conférences, découvertes dans un environnement inhabituel. Du 13 au 17 juin ainsi que le 21 juin, une large série d’animations est proposée. A vous de choisir celles auxquelles vous souhaitez participer.

Mardi 13 juin
A 19 heures, soirée inaugurale et conférence avec Gilles Masson, directeur du centre de recherches sur le rosé, 42, rue de Rome, Marseille 1er.
Mercredi 15 juin
Premier parcours de dégustation, chez Gilles (prêt-à-porter masculin) 68, rue de Rome – 13006 ; chez Margène (maroquinerie) 68, rue de Rome – 13006 ; chez Good design store (design et table)
19, rue Venture – 13001 ; dans l’Antre du Snorgleux (librairie), dégustation à partir de 18h au 4, rue Moustiers – 13001 ; chez Puigcerver (optique), 2, rue Francis-Davso – 13001 ; chez le Sommelier (caviste), 42, rue de Rome – 13001 ; chez Richelieu (chausseur), 43, rue Saint-Ferréol – 13001.
Jeudi 15 juin
Deuxième parcours de dégustation, chez POM (prêt-à-porter féminin), 91, rue Paradis – 13006 ; chez Caprice (maroquinerie), 65, rue de Rome – 13001 ; chez A et T Déco (design contemporain), 7, rue Haxo – 13001; aux Arcenaulx (librairie), 25, cours d’Estienne d’Orves – 13001 ; chez Cartier coiffure, 20, rue d’Armény – 13006 ; chez le Sommelier (caviste), 1, bd Bompard – 13007 ; chez le Poisson d’or (bijouterie), 4, rue Francis Davso – 13001.
Vendredi 16 juin
A partir de 19 heures, soirée mode and business : osez l’apé/Rosé au 42, rue de Rome – 13001.
Mercredi 21 juin
A partir de 19 heures, soirée Ros’n jazz chez le Sommelier, 42, rue de Rome, 13001.

Les côtes-de-Provence ont 40 ans !
Depuis quelques années le vin rosé a pris son essor dans le monde entier. Si c’est le plus ancien de tous les vins, il a pourtant été mal aimé au siècle dernier. L’auteur-photographe François Millo nous invite à découvrir l’histoire de l’appellation côtes-de-Provence qui fête cette année ses quarante ans, en retraçant ses origines et évoquant son épanouissement actuel. François Millo raconte l’évolution du vignoble, ses techniques, son terroir, ses vignerons ; il évoque la féminisation du métier, explique l’engouement actuel du consommateur et, avec des textes courts, précis et relevés de quelques anecdotes, il nous emmène sur les routes d’une Provence secrète et vigneronne. Né en Provence, François Millo y a passé toute son enfance. Ingénieur agronome, il a vécu en Afrique, en Amérique Latine, en Corse et à Bordeaux pour revenir s’établir dans sa région d’origine en 1990. Il a dirigé jusqu’en 2015 le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence.
Côtes-de-Provence de François Millo, le Chêne Ed. ; 192 pages, prix : 35 €

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.