Vins rosés, vins d'été

Château des Demoiselles, le so girly rosé 2016 entre finesse et densité

château des DemoisellesDans l’arrière-pays varois, ce domaine fut un temps, l’une des villégiatures de la famille Grimaldi. Une parenthèse de quelque 300 hectares verdoyants et boisés au nom charmant et délicat. Lorsque Bernard Teillaud acquiert la propriété en 2005, il se réjouit d’un retour aux sources sur ces terres qui furent celles de sa famille qui les avait administrées entre 1956 et 1978. Anciennement domaine Saint-Michel d’Esclans, la bastide et son
vignoble sont rebaptisés château des Demoiselles. Un hommage du propriétaire à sa fille Aurélie Bertin qui insuffle féminité et modernité au domaine, mais aussi aux Demoiselles de Provence, filles du dernier comte de Provence et de Toulouse qui embrassèrent chacune des destins de reine.
Voilà 10 ans maintenant qu’Aurélie Bertin a pris la direction de deux entités familiales : le château des Demoiselles et le réputé château Sainte-Roseline (lire ici). Sportive ayant le sens du détail très aiguisé, Aurélie est la maman de trois fillettes ; elle se dépense sans compter pour affiner, améliorer, travailler la qualité de ses vins tout en leur conférant des personnalités et des caractères très différents. La cuvée château des Demoiselles en rosé 2016 est un assemblage de grenache dominant (70%), rolle (20%) et mourvèdre “issus des meilleures parcelles” assure l’œnologue maison. Très féminin, ce vin à la robe saumonée pâle évoquera les pétales de rose. Son nez dégage des arômes d’agrumes (pamplemousse rose) évoluant sur les fruits exotiques (litchis). La bouche fraîche se distingue par un bel équilibre entre finesse et densité avec une tension en finale qui invite à la prochaine gorgée. Servi entre 9 et 10°C, ce rosé de soif ouvrira les appétits à l’apéritif puis accompagnera les convives sur des plats méditerranéens comme la daurade simplement grillée au sel, les tomates à la provençale, l’anchoïade, la tourte aux épinards, les grillades au barbecue.
Château des Demoiselles, route de Callas, 83920 La Motte-en-Provence ; infos au 04 94 85 91 62. Le château des Demoiselles en rosé 2016, 11,95 € environ les 75 cl.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Solidarité

  Solidarité avec les trisomiques La  Marche des 21 est partie de Lyon dimanche 13 octobre dernier. Durant 21 jours, un groupe de familles et amis de l’association Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon parcourront la France pour aller à la rencontre d’autres associations et structures privées pour mettre en avant leurs initiatives à l’endroit des personnes porteuses d’un handicap et plus particulièrement d’une trisomie 21. Chaque étape est l’occasion de participer localement à un événement organisé par une association ou un établissement privé local. Ces événements ont pour point commun de promouvoir la rencontre entre le grand public et les handicapés mentaux. Tout au long de ce parcours, les membres de Trisomie 21 Rhône et Métropole de Lyon rédigeront une liste de 21 propositions d’amélioration afin de les remettre au au gouvernement et députés. Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées recevra cette liste au terme de l’événement. Rendez-vous à Marseille à la salle des Lices (12, rue des Lices, 7e arr.) vendredi 18 octobre à 19 heures. C’est Lionel Guarnaccia du restaurant le Papillologue (225, bd Paul-Claudel, 10e arr.) qui offrira le buffet avec le soutien de généreux fournisseurs.

Abonnez-vous à notre newsletter