Vins rosés, vins d'été

Le Garlaban, ses cigales, son soleil et son petit rosé

vignerons garlabanPour ceux qui regardent de très loin le travail des coopératives, vous devriez zieuter de plus près le travail de la cave des Vignerons du Garlaban et du Golfe d’Amour. Entre opérette et pagnolade, cette dénomination regroupe les caves de La Destrousse, Saint-Zacharie, Auriol, Gémenos, Cuges et La Ciotat. Très régulièrement distingués par moult médailles et distinctions, les vins de cette coopérative ont l’habitude de flirter avec l’or et l’argent à l’instar du blanc AOC côtes de Provence (1 étoile au Guide Hachette des Vins 2016 et une médaille d’or au concours des vins de France à Mâcon). Le terroir de la cave s’étale sur plus de 300 hectares, sur les contreforts des massifs de la Sainte-Baume et du Garlaban ainsi que sur des restanques entre la Ciotat et Ceyreste. Entre plein cagnard et  influences maritimes, le terrain est idéal pour cultiver la vigne. Le Grand Pastis a aimé ce grenache rosé 2015 estampillé IGP Pays des Bouches-du-Rhône. Importé d’Espagne dès le Moyen-Age, le grenache aime le climat provençal et offre de jolis rosés comme celui-ci, à la robe pâle et saumonée. Sa bouche fraîche et désaltérante, s’appuie sur de traditionnelles notes de fruits rouges et laisse quelques fleurs blanches en finale. Plongez la bouteille dans une fontaine pendant 2 ou 3 heures, il vous suffira de la déboucher ensuite pour l’apéritif, pour accompagner quelques légumes grillés au barbecue ou une terrine tartinée sur du pain de campagne. Et vu son prix, vous seriez dingues de vous en priver…

Grenache rosé 2015, les Vignerons du Garlaban, 3,60 € la bouteille de 75 cl. Points de vente au 04 42 04 70 70.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre