Magazine

Après un séjour italien, la Bonne Mère prépare sa rentrée

Pizzeria La Bonne Mère

Ils sont en train de repasser tabliers et torchons, de remplir les huiliers et de repenser la carte : Jérémy et Maheva ouvriront leur pizzéria mardi soir, 30 août, à leurs amis et clients, après quelques jours de vacances en Italie. “On est allé à Positano, dans le sud de la botte, à deux heures de Naples après Sorentino, raconte la pétillante Mahéva. Là-bas, on a rejoint des amis et copains”, poursuit-elle sans nostalgie. Après une visite de Capri, le jeune duo a aussi pris des cours de cuisine : “Je me suis régalée d’une zuppa di mare, une recette mélangeant des poissons, coquillages et garnie de pain grillé”, dit Mahéva. “Il y avait aussi les aubergines au parmesan, et des tomates (variété pomodoro di San Marzano, NDLR) en soupe à la chantilly de mascarpone et buffala, à s’en manger les mains” lui emboîte Jérémy, encore tout heureux de ces découvertes.
Tous les jours, le jeune couple a sacrifié aux bains de mer dont un “particulier” le 15 août pour l’anniversaire de Jérémy. Au rang des bonnes résolutions de la rentrée, “comme d’habitude on prendra soin de nos clients, dit Mahéva. On proposera dans les prochains jours une recette de pizza aux aubergines et parmesan qu’on servira tant qu’on trouvera de bonnes aubergines. Cet hiver, on gardera la pizza moit/moit burrata et anchois frais et on va proposer un nouveau dessert à la carte : un gâteau au chocolat napolitain aux zestes de citron et d’orange. Le biscuit est imbibé d’un délicat mélange alcool-jus d’orange, c’est notre découverte et on a adoré”.
D’autres plats entreront-ils à la carte ? “On reste sur la formule 100 % pizza. Pizza d’un jour, pizza pour toujours, on sert ce qu’on sait faire” enchaîne Jérémy. Quant aux gnocchis, Mahéva confie son secret : “Il faut les faire avec des pommes de terre vieilles… Mais les gnocchis, je ne les fais que pour la maison”… Belle rentrée !

Pizzéria la Bonne Mère, 16, rue Fort du Sanctuaire, Marseille 6e ; infos au 04 91 58 22 05.

Photo Sophie Spiteri

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter