Magazine

Le duo Roche-Fromont anime un restaurant éphémère chez Jogging

Insolite et pourtant si évident : le concept-store Jogging accueille le duo Matthieu Roche-Camille Fromont dans son jardin pour tout l’été. A l’ombre d’un platane, les murs couverts de lierre, le jeune couple a installé une cuisine simple pour proposer “une nouvelle expérience aux Marseillais”. Un changement de vie radical pour ces restaurateurs parisiens qui ont décidé de quitter Saint-Germain-des-Prés. Il y a quatre mois maintenant, le duo, alors en poste au Semilla à Paris, annonçait son arrivée à Marseille avec l’ouverture d’un restaurant au printemps rue Montgrand (lire ici). Mais “le projet est pour le moins retardé et ne revêtira pas la physionomie du projet initial” commente avec prudence Matthieu Roche.  “Ce retard, finalement, c’est une bonne chose, l’interrompt Camille Fromont. On est content, ça nous permet de faire des rencontres, d’apprivoiser la ville et ses gens. Travailler ici, c’est une expérience différente”, poursuit la jeune femme.

Installés au Panier depuis 9 mois, Camille et Matthieu ont accepté la proposition de cuisiner chez Jogging, une boutique les plus pointues du centre-ville, et de lui adjoindre un restaurant dans le jardin à l’arrière du magasin. “On a commencé le premier service, lundi 15 mai dernier. Nous voulions nous faire connaître des Marseillais et l’idée de nous associer à Jogging nous a beaucoup plu” reconnaît Matthieu Roche. “Ici, c’est fou, on ne l’aurait pas fait en temps normal. Cette expérience est quand même plus originale qu’un restaurant classique” s’amuse Camille Fromont. Avec une fourchette de prix de 21 à 25 euros, le couple souhaitait “proposer quelque chose d’abordable et dans l’air du temps”. De son aveu même, Matthieu cherche “à faire des assiettes très pointues avec de supers produits tout en restant accessibles”, c’est un retour aux sources le cuisinier utilisant une cuisine d’été, une gazinière et un four, pour préparer socca, beignets de courgettes, cocottes gourmandes… Matthieu en cuisine et Camille au vin et en salle, mais ce n’est pas aussi cloisonné : “On veut que ce soit fluide entre nous ; nous avons une approche globale où chacun se nourrit de l’avis de l’autre” assurent-ils en choeur. Depuis lundi, la météo est au bonheur, Camille et Matthieu courent la région à la découverte des meilleurs producteurs à l’instar de Raymond de Villeneuve Flayosc dont les vins séduisent bien au-delà des frontières provençales. “Nous avons des projets et de l’énergie plein la tête” assurent-ils. Leur cuisine en témoigne…

Jogging store, 103, rue Paradis, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 81 44 94.
Service déjeuner du lundi au jeudi ; le jeudi soir sur réservations. Soirées privées à la demande.
Formules 21 et 25 €.

Photos Odelia DC

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.