Magazine

Le duo Roche-Fromont anime un restaurant éphémère chez Jogging

Insolite et pourtant si évident : le concept-store Jogging accueille le duo Matthieu Roche-Camille Fromont dans son jardin pour tout l’été. A l’ombre d’un platane, les murs couverts de lierre, le jeune couple a installé une cuisine simple pour proposer “une nouvelle expérience aux Marseillais”. Un changement de vie radical pour ces restaurateurs parisiens qui ont décidé de quitter Saint-Germain-des-Prés. Il y a quatre mois maintenant, le duo, alors en poste au Semilla à Paris, annonçait son arrivée à Marseille avec l’ouverture d’un restaurant au printemps rue Montgrand (lire ici). Mais “le projet est pour le moins retardé et ne revêtira pas la physionomie du projet initial” commente avec prudence Matthieu Roche.  “Ce retard, finalement, c’est une bonne chose, l’interrompt Camille Fromont. On est content, ça nous permet de faire des rencontres, d’apprivoiser la ville et ses gens. Travailler ici, c’est une expérience différente”, poursuit la jeune femme.

Installés au Panier depuis 9 mois, Camille et Matthieu ont accepté la proposition de cuisiner chez Jogging, une boutique les plus pointues du centre-ville, et de lui adjoindre un restaurant dans le jardin à l’arrière du magasin. “On a commencé le premier service, lundi 15 mai dernier. Nous voulions nous faire connaître des Marseillais et l’idée de nous associer à Jogging nous a beaucoup plu” reconnaît Matthieu Roche. “Ici, c’est fou, on ne l’aurait pas fait en temps normal. Cette expérience est quand même plus originale qu’un restaurant classique” s’amuse Camille Fromont. Avec une fourchette de prix de 21 à 25 euros, le couple souhaitait “proposer quelque chose d’abordable et dans l’air du temps”. De son aveu même, Matthieu cherche “à faire des assiettes très pointues avec de supers produits tout en restant accessibles”, c’est un retour aux sources le cuisinier utilisant une cuisine d’été, une gazinière et un four, pour préparer socca, beignets de courgettes, cocottes gourmandes… Matthieu en cuisine et Camille au vin et en salle, mais ce n’est pas aussi cloisonné : “On veut que ce soit fluide entre nous ; nous avons une approche globale où chacun se nourrit de l’avis de l’autre” assurent-ils en choeur. Depuis lundi, la météo est au bonheur, Camille et Matthieu courent la région à la découverte des meilleurs producteurs à l’instar de Raymond de Villeneuve Flayosc dont les vins séduisent bien au-delà des frontières provençales. “Nous avons des projets et de l’énergie plein la tête” assurent-ils. Leur cuisine en témoigne…

Jogging store, 103, rue Paradis, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 81 44 94.
Service déjeuner du lundi au jeudi ; le jeudi soir sur réservations. Soirées privées à la demande.
Formules 21 et 25 €.

Photos Odelia DC

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter