Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Magazine

Audrey Azoulay au Labo la Pépite, pour des gâteaux gluten free hyper gourmands

Passez le porche et marchez prudemment sur les pavés mal alignés. Sur votre droite, dans un décor de façades couvertes par de majestueux ampélopsis, le laboratoire d’Audrey Azoulay, tout blanc, tranche avec les murs sombres de la courette. « J’ai commencé à travailler ici en octobre dernier, raconte la jeune femme toute souriante. L’idée, c’était de proposer une pâtisserie sans produit laitier ni gluten, pour que les personnes allergiques comme les autres, puissent se régaler avec des gâteaux ». Des métiers du droit à la pâtisserie, il y a un pas qu’Audrey Azoulay a franchi allègrement. « Juriste master 2, j’ai un temps cherché du travail sans succès, dit-elle. Et puis j’ai eu mes enfants et j’ai exercé le métier de maman ». Dans la famille, Liam, le petit garçon, s’est très rapidement montré intolérant au lactose « alors j’ai été contrainte de m’intéresser à une autre alimentation. On a supprimé le lait de vache et on est passé au lait de riz, au lait d’amande ou de noisette » poursuit la pâtissière de 37 ans.
Audrey Azoulay Le Laboratoire la Pépite propose donc une pâtisserie sans crème, sans beurre ni farine de blé : « On utilise de l’huile d’olive douce, de l’huile de coco ou de la margarine. Le blé est remplacé par de la farine d’amarante, du sorgho, de la châtaigne ou du sarrasin, énumère Audrey Azoulay. Ce sont des farines qui ont beaucoup de goût » insiste la jeune femme. Produits bio, matières nobles, respect des saisons (« pas de fraises ni de framboises en hiver chez nous ») et approvisionnements le plus souvent locaux, le Laboratoire la Pépite s’inscrit dans une démarche santé mais aussi gourmande, éthique et responsable.

« Une recette peut nous demander de 3 jours à une semaine pour être mise au point », annonce Audrey qui se remémore les premières heures du Labo : « Au départ, je proposais surtout une importate gamme de biscuits/goûter comme les cakes, cookies et brownies. La carte s’est étoffée au profit des tartes au citron méringuées ou aux fruits de saison ». Titulaire d’un CAP décroché au lycée hôtelier de Bonneveine, Audrey Azoulay s’est formée aux pains de l’Opéra, rue Francis-Davso. « Les clients nous adressent des demandes particulières comme les sablés bretons à la crème de citron… Ils aiment le caractère léger et digeste de nos pâtisseries qui se conservent plus longtemps que les pâtisseries conventionnelles ».
Chez Audrey, on a la main légère sur le sucre pour ne pas masquer les goûts : « Pas de glucose ni de sucre inverti, je travaille avec le sucre blond ou le muscovado, caramélisé aux notes réglissées ». Epaulée par Lotfi et Anissa qui passera dans quelques jours son CAP, Audrey Azoulay entamera la vente sur place dans quelques jours : « C’est bien que les clients voient le laboratoire, on travaille en toute transparence », justifie-t-elle.

Pour l’heure, la tarte citron meringuée et la tarte framboises crémeux au thé matcha à la farine de sorgho et de riz cartonnent auprès des clients. Bientôt, le sablé amandes crémeux fraise-fleur d’oranger décoré d’une crème montée coco fraises fraîches et zestes de citron vert rejoindra les best-of de la maison. Pâtes fines, gourmandes, longueur en bouche, puissance aromatique des fruits et chocolats… Le Laboratoire la Pépite renoue avec la gourmandise, plaisir garanti !

Le Labo la Pépite, 145, rue Sainte, Marseille 7e. Commandes 48 heures à l’avance au 06 12 24 26 18.