Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Carnet de cave

Le rouge Tradition 2014 du Bosquet des Papes… à garder encore un peu

bosquet-des-papesC’est ce qu’on appelle de la constance. Voilà 5 générations que cette même famille cultive la vigne, partant dès 1860 des quelques hectares du quinquisaïeul Emmanuel Boiron, à 35 hectares aujourd’hui, toujours conduits par un arrière-arrière petit-fils… Depuis 1995, Nicolas préside aux destinées de la propriété, faisant le choix d’une agriculture raisonnée ; fier de cette terre, « un grand cru, l’un des meilleurs au monde », Nicolas produit des vins rouges de garde, dans la plus pure tradition châteauneuvoise. Comme tous les vins de l’AOP, les rouges du Bosquet des papes sont très marqués, avec beaucoup de matière, de tanins, d’arômes et une belle couleur pourpre qui devient tuilée avec le temps.
La tradition rouge 2014 est un vin symphonique, composé de grenache noir (75%), mourvèdre (11%), syrah (11%) et de vaccarèse, counoise et cinsault (3%). Comme ses grands frères des millésimes précédents, sa robe rouge aux reflets brillants laisse deviner un nez de petits fruits rouges des bois qui, au fil des ans, laisseront place à une bouche ample, soyeuse et veloutée. Vin que l’on débouchera au retour de chasse, ce Tradition 2014 convient aux viandes cuisinées, il raffole des gibiers (civet de lièvre aux arômes de garrigue) ou de sanglier. Il sera au meilleur de sa forme servi aux environs de 17°C.

Le Bosquet des papes, 18, route d’Orange, 84232 Châteauneuf-du-Pape ; infos au 04 90 83 72 33.
Le rouge tradition 2014, aux environs de 25-30 € les 75 cl.