Vins rosés, vins d'été

L’Olivette, en bandol aussi on fait du (bon) rosé

 

olivette vin roséLe mourvèdre est un cépage qui a besoin d’un très fort cagnard, il demande un soleil brûlant pour mûrir et conférer à ses grains une concentration et une rusticité toute élégante. Rien d’étonnant à ce qu’il ait trouvé sur le terroir de la cité balnéaire de Bandol un climat de prédilection. On dit des bandols rouges qu’ils ont de la structure, qu’ils “reniflent” le gibier, la terre, l’humus, le cuir et le tabac. Forts de cette présentation, vous serez très certainement curieux de goûter ce rosé embouteillé dans l’un des domaines connus de l’appellation. Issu d’un assemblage mourvèdre (50%), grenache (30%) et cinsault, il bénéficie d’une certification “haute valeur environnementale” : la vigne a été cultivée sans désherbants chimiques ni pesticides. D’une robe soutenue qui assume sa couleur, ce vin au nez élégant accompagne les menus gastronomiques. Les notes délicates de fleurs blanches (cerisier) et d’agrumes laissent présager d’une bouche ample, tout en rondeur et laisse une finale épicée qui appelle les cuisines exotiques. On, le servira à 12°C sur des langoustes grillées, des crabes en sauce, des viandes blanches aux herbes et des plats épicés : la cuisine libanaise lui ira comme un gant !

“Cuvée spéciale Rosé 2015” du domaine de l’Olivette, 519, chemin de l’Olivette – le Brulât, 83330 Le Castellet ; infos au 04 94 985 885. Prix de la bouteille départ cave : 14,70 €.

 

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.