Vins rosés, vins d'été

L’Olivette, en bandol aussi on fait du (bon) rosé

olivette vin rosé

Le mourvèdre est un cépage qui a besoin d’un très fort cagnard, il demande un soleil brûlant pour mûrir et conférer à ses grains une concentration et une rusticité toute élégante. Rien d’étonnant à ce qu’il ait trouvé sur le terroir de la cité balnéaire de Bandol un climat de prédilection. On dit des bandols rouges qu’ils ont de la structure, qu’ils “reniflent” le gibier, la terre, l’humus, le cuir et le tabac. Forts de cette présentation, vous serez très certainement curieux de goûter ce rosé embouteillé dans l’un des domaines connus de l’appellation. Issu d’un assemblage mourvèdre (50%), grenache (30%) et cinsault, il bénéficie d’une certification “haute valeur environnementale” : la vigne a été cultivée sans désherbants chimiques ni pesticides. D’une robe soutenue qui assume sa couleur, ce vin au nez élégant accompagne les menus gastronomiques. Les notes délicates de fleurs blanches (cerisier) et d’agrumes laissent présager d’une bouche ample, tout en rondeur et laisse une finale épicée qui appelle les cuisines exotiques. On, le servira à 12°C sur des langoustes grillées, des crabes en sauce, des viandes blanches aux herbes et des plats épicés : la cuisine libanaise lui ira comme un gant !

“Cuvée spéciale Rosé 2015” du domaine de l’Olivette, 519, chemin de l’Olivette – le Brulât, 83330 Le Castellet ; infos au 04 94 985 885. Prix de la bouteille départ cave : 14,70 €.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.