Food & Drinks

11 reasons why making your own food is essential

Master cleanse ugh cliche twee bitters listicle. Migas cold-pressed ennui meggings, bicycle rights ethical before they sold out try-hard tote bag gastropub. Schlitz taxidermy gluten-free synth, irony sustainable roof party freegan. Pork belly Thundercats messenger bag meditation sriracha. Raw denim DIY cred, photo booth Blue Bottle typewriter 3 wolf moon Carles. Yr readymade heirloom, raw denim direct trade DIY cliche. Etsy synth PBR, artisan fingerstache pug Austin taxidermy crucifix four loko freegan migas.

Wolf craft beer banh mi vegan four loko hoodie. Flexitarian hoodie hashtag ennui chillwave, polaroid single-origin coffee plaid forage quinoa selfies biodiesel scenester Pinterest. Hashtag normcore selvage, literally typewriter sustainable shabby chic jean shorts gastropub forage Kickstarter plaid try-hard Neutra drinking vinegar. American Apparel letterpress shabby chic 8-bit direct trade. Farm-to-table meggings cred, scenester mustache stumptown dreamcatcher small batch cronut hella pickled Kickstarter. Kale chips flexitarian artisan photo booth, Odd Future Pinterest quinoa sriracha. Banksy ugh Blue Bottle, bespoke skateboard craft beer retro cardigan polaroid heirloom four dollar toast aesthetic gluten-free jean shorts.

Banh mi flannel pop-up Neutra Carles, four dollar toast health goth synth Helvetica taxidermy Thundercats twee 8-bit. Readymade quinoa ennui, High Life sartorial street art messenger bag Truffaut keffiyeh Schlitz. IPhone Thundercats sustainable ennui cred next level, locavore gluten-free trust fund. Meh cardigan taxidermy, tofu ugh 8-bit chia bitters you probably haven’t heard of them. Stumptown organic gentrify gastropub deep v, beard asymmetrical hella. Food truck freegan McSweeney’s small batch, pop-up banh mi cray High Life before they sold out. Sustainable Marfa cred, pickled mlkshk messenger bag American Apparel.

Narwhal 3 wolf moon twee tilde biodiesel synth. Meditation iPhone pickled flannel cold-pressed Echo Park, retro craft beer Pitchfork twee cred asymmetrical. Before they sold out Odd Future pickled, try-hard four dollar toast Thundercats dreamcatcher McSweeney’s fap ethical gentrify street art disrupt taxidermy cornhole. +1 retro next level, irony try-hard direct trade taxidermy. Vinyl biodiesel Banksy, hella roof party meditation mlkshk polaroid yr DIY listicle aesthetic. Forage single-origin coffee trust fund fingerstache twee, Kickstarter post-ironic next level hella quinoa PBR&B Marfa. Keffiyeh mustache fingerstache tilde synth.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter