Carnet de cave

Millésimes : les vins des Bouches-du-Rhône à la conquête du monde

MillésimesIl y a peu s’est tenue à Paris la conférence de presse du CIVP, le Comité interprofessionnel des vins de Provence, chargé de promouvoir le rosé de Provence (les côtes de Provence, coteaux d’Aix et coteaux Varois). Un CIVP qui ne cache pas sa joie devant des chiffres éloquents : 22 millions de bouteilles ont été vendues aux Etats-Unis en 2017, soit 43 % des exportations de rosé de Provence (lire ci-dessous). Dans ce climat de conquête, Marseille a emboîté le pas avec, ce lundi soir, 12 mars, la présentation de Millésimes, rendez-vous de présentation des vins des Bouches-du-Rhône aux halles de la Major. Là encore, le sourire était de mise pour Jean-Claude Pellegrin, élu à la chambre d’agriculture en charge de la viticulture et Claude Rossignol, le président de ladite chambre.
En dépit d’une année météorologique pour le moins « délicate », Pellegrin s’est félicité des vendanges qui « se sont déroulées sous un climat, comme en 2016, béni des dieux », augurant un grand millésime 2017. Bien sûr, on a parlé rosé puisque cette couleur représente 75% de la production départementale ; un vin qui tire la production départementale vers le haut puisqu’en 2015, AOP et IGP confondues, le département des Bouches-du-Rhône a produit 583 775 hectolitres de vin ! Marie-Pierre Callet, vice-présidente du conseil départemental en charge de la viticulture, a souligné « l’attention particulière portée à ce secteur d’activité », citant pêle-mêle la cuvée du département, le rallye Sainte-Victoire, le millésime des Baux-de-Provence, les aides à l’installation au profit des jeunes qui reprennent une exploitation viticole, les aides à la reconquête des terres en friche, les aides au développement de l’agriculture biologique etc.

Le vin dans le 13 en chiffres

Avec l’organisation du festival Hors les Vignes, les Balades vigneronnes organisées de mai à octobre dans les caves coopératives, la fête des vins d’Aix, la fête du vin et de l’artisanat d’art aux Baux, la route des amphores Massaliètes et quantité d’autres rendez-vous, le département des Bouches-du-Rhône part à la conquête de l’opinion et rappelle sa légitimité : car c’est bien ici, bien avant Bordeaux, plusieurs centaines d’années avant J.-C., que furent plantées les premières vignes… 2019 sera année de la gastronomie, mais 2018 apparaît déjà comme « une année mise en bouche ».

Le rosé, une couleur qui vaut de l’or

Souvenons-nous, il y a 20 ans, de la piètre image des vins rosés de Provence. Efforts qualitatifs à l’appui, voici que cette couleur rivalise désormais avec les blancs et les rouges, battant des records à l’export et en consommation intérieure. « Le phénomène d’internationalisation des vins rosés de Provence s’accélère, se réjouit Brice Eymard, le directeur-général du Conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP). Jusqu’en 2010-2011, on en exportait assez peu, la France étant alors le principal producteur et consommateur, et on voit maintenant la part de l’exportation s’accélérer nettement ». En volume, les exportations de vins rosés, qui avaient déjà augmenté de 34% entre 2014 et 2015, et de 31% entre 2015 et 2016, ont encore fait un bond de 36% entre 2016 et 2017. En valeur, après un bond initial de 48% entre 2014 et 2015, la hausse s’est poursuivie à +35% entre 2015 et 2016, et à +38% entre 2016 et 2017, selon les chiffres du CIVP, basés sur les statistiques des douanes. Le prix moyen à l’exportation (hors taxes) a quasiment doublé en moins de 10 ans : en 2008, la bouteille de rosé s’exportait à 2,56 € au départ de la cave professionnelle, et en 2017 il partait à 4,44 €. Rien qu’aux USA, pays où les ventes s’élevaient à peine à 3 millions d’euros en 2008, le chiffre d’affaires export a gonflé à 114,3 millions d’euros en 2017…

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

 Soirée Bohème chic à Saint-Rémy-de-Provence à l’occasion de la fête de la Musique, le 21 juin, au sein de l’Hôtel de l’Image. Cet événement inédit et gratuit aura lieu de 19h à 1h, dans le grand parc arboré de l’hôtel repensé pour l’occasion dans une ambiance bohème chic et colorée. Le public appréciera les performances d’un groupe de musique jazz swing et d’un DJ. Diverses animations seront proposées (close-up, fabrication de couronnes de fleurs, borne photo)… Côté restauration, les Terrasses de l’Image seront ouvertes ainsi que le bar extérieur (planches gourmandes, tapas, cocktails et diverses boissons).
« Ambiance Swing », jeudi 21 juin, Hôtel de L’Image, 36, bd Victor-Hugo, 13210 Saint-Rémy-de-Provence, gratuit.

Les DEEP BLU [POOL] parties de retour ! Quatre ans qu’on les attendait, Andric Cardin, Bananna Wintour et Mokic nous reviennent en grande forme et renouent avec les soirées du Radisson en bord de piscine. Sur l’un des plus beaux toits terrasses de la ville, dans un club éphémère, « nous allons créer une belle fête, où tout le monde se sent bien, presque comme à la maison » promet Banana Wintour. « Venez avant tout pour vous amuser, chiller, boire un verre et pour découvrir de nouveaux horizons musicaux, réécouter des classiques house ou disco, danser sur des morceaux inattendus… Ici, c’est l’ouverture d’esprit qui compte », sourit Mokic, DJ resident. DJ Yellow sera la tête d’affiche de cette Deep Blu épaulé par plusieurs autres invités surprise. Et comme d’hab’, on mangera bien avec le truck Disco & Tacos (street food mexicaine créative) et boira bien, entre copains de toujours ou amis d’un soir. Une carte des boissons spéciale Deep Blu concoctée par l’équipe du Radisson Blu sera proposée à des tarifs abordables. Le 21 juin, une soirée internationale à l’ambiance locale, capacité très limitée – entrée 10€ en prévente : https://goo.gl/2ntnCS (12€ sur place).

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !