L’expérience des médias, quelques références

Journaliste depuis 22 ans, j’ai collaboré à plusieurs grands titres référence dans chacun de leur domaine :
Pierre Psaltis journaliste médiasLa presse quotidienne régionale : La Provence et Marseille l’Hebdo
Création du magazine de cuisine régional à table (groupe La Provence)
Presse magazine nationale : responsable rubrique cuisine du féminin Questions de Femmes (groupe 1633)
Presse magazine nationale : rédaction en chef et refonte de la formule du magazine de cuisine Papilles
(groupe Reworld médias)
Presse magazine régionale : collaboration aux pages gastronomie du magazine Cote.

France Bleu Provence, Pierre Psaltis, France2 20 heuresEn radio, je remercie les chefs d’antenne de France Bleu Provence et de radio Grenouille pour leurs invitations
régulières et toujours très chaleureuses. Je remercie également France2, M6 et TF1 (le Droit de savoir, 90′ Enquêtes)
ainsi que N23 pour tous les sujets -sur la bouillabaisse- que nous avons réalisés ensemble.

collage portraitsJe remercie très sincèrement l’auteur Jean-Luc Antonini pour les 4 pages qu’il m’a consacrées
dans son dernier opus « les 100 qui font Marseille » ainsi que le confrère Olivier Emran
pour son portrait dans le magazine Toutma.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Bonjour,
    Venant de vous entendre sur France Bleue, je parcours votre site notamment les commentaires sur les restaurant.
    Cela ne correspond pas à vos propos. Vois mettiez en avant outre les mets proposés, le lieux et l’accueil. Je ne trouve pas de commentaire sur l’accueil dans vos critiques et peu sur les ambiances. Pourtant, comme vous le souligniez, le choix d’un restaurant se fait plus aujourd’hui comme une « sortie » et donc ce n’est pas seulement ce qui a dans l’assiette qui prime.
    Cordialement.

    • Bonjour François
      Effectivement, sur France bleu Provence ce matin, j’ai insisté sur l’importance de l’accueil et vous vous étonnez que je n’en fasse pas mention dans les critiques de restaurant. L’explication est simple : les restaurants qui sont sur le blog répondent aux obligations d’accueil et de gentillesse inhérents au métier de restaurateur. S’ils nous recevaient mal, on n’en parlerait pas. C’est donc parce qu’ils ont une belle notion du service qu’ensuite on peut évoquer leurs assiettes. Je vous remercie pour votre venue et espère que vous serez un fidèle du Grand Pastis.

error: Content is protected !!