Carnet de cave

Le 18-59 prépare son inauguration le 2 décembre à Sorgues

Un nouveau lieu dédié au vin et à la gastronomie, un restaurant, bar à vins, écailler et glacier, une expérience gustative et connectée autour des vins de France et d’ailleurs… La promesse est alléchante ! Le 2 décembre prochain, dans cette ancienne bâtisse qui a, jadis, abrité la mairie de Sorgues, Marie-Anne et Alexandre Bressy accueilleront leurs premiers clients. “Le lieu a été baptisé 18-59, expliquent-ils, pour faire écho à la date de construction de ce magnifique bâtiment. Sous les voûtes en briques restaurées dans le respect des matériaux et du style architectural, s’étendent sur 200 mètres carrés quatre salles dédiées à la gastronomie et à l’hédonisme”.

A quelques encablures des vignobles réputés des côtes-du-Rhône, la table vigneronne du 18-59 organisera des dîners privés dans un esprit cave propre à la région. Toutes les régions viticoles de l’Hexagone seront représentées à l’aune d’une carte forte de quelque 200 référence “mais elle s’agrandira au fil des mois” assurent les instigateurs du projet. Machines de vin au verre en libre-service, vins au verre en dose découverte, choix et commandes via tablettes permettront de vivre l’expérience vin sous un autre angle.

En salle, Laurine Troncarelli, passée par des établissements de renom (Baumanière, hôtel d’Europe et les Fines Roches) se chargera de l’organisation et de l’accueil des clients. En cuisine, Fabien Renault, et son comparse pâtissier, Romain Gérard, promettent gourmandise et gastronomie dans chaque assiette. Et comme il n’est jamais trop tard pour lancer les festivités, on prend d’ores et déjà date pour le grand marché de Noël qui se tiendra dans quelques jours…

Le 18-59, place Charles de Gaulle, 84700 Sorgues ; infos au 04 90 87 33 21. Du lundi au samedi de 8h à 1h ; dimanche, brunch de 8h à 16h. Déjeuner 13, 15, 18 et 22 €. Carte de 33 à 38 €. Soir : 30 € environ ; carte 33 et 38 €. Café blue mountain.

 

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Quelle déception pour ce lieu tant attendu à Sorgues.Un manque de professionnalisme certain du personnel, planchas de qualité inégale, les plats manquent de générosité, le service de vin à la chaine qui ne marche qu’une fois sur deux et qui donne un côté totalement impersonnel au lieu qui pourtant est si beau. Quel gachis que la municipalité de sorgues loue cet endroit à ces hommes d’affaires qui ne prennent même pas le temps de répondre aux questions de leurs clients et les laissent avec une désinvolture affligeante à leur mécontentement.

    • Vos commentaires sont sévères ! On ne juge pas un sportif à l’échauffement, laissez quelques jours à l’équipe, le temps pour elle de se roder et il y a fort à parier que tout ira mieux…

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.