Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Carnet de cave

Les Canailles-rhums arrangés de Maxime Feffer pour s’encanailler en mode exotique

Les Canailles-rhums arrangésDans l’entrepôt, sur les étagères, quelque 1700 bouteilles aux contenus multicolores, sobrement alignées, voisinent avec une étiqueteuse et des cartons prêts à expédier. Cela fait 11 jours précisément que les Canailles-Rhums arrangés hédonistes sont partis à la conquête d’une clientèle avide de qualité. « Un rhum arrangé est un rhum dans lequel on a ajouté des fruits, des épices et, mais ce n’est pas obligatoire, du sucre » avance Maxime Feffer, 32 ans au compteur. Derrière le sourire et l’enthousiasme de ce jeune marseillais de 32 ans, se cache un passionné pointilleux : « Le sucre est un exhausteur de goûts ; personnellement, j’ai une bouche sucrée donc j’en ajoute à mes rhums. Certains sont très opposés à l’ajout de sucre alors ils compensent en rajoutant plus de fruits… au détriment de la quantité de rhum ». Titulaire d’un BTS hôtelier et d’un master 2 en gestion hôtelière, Maxime Feffer a travaillé 2 ans au Mama Shelter de la rue de la Loubière : « C’est là-bas que je me suis rendu compte que l’offre en rhum arrangé était sous-développée, analyse-t-il. Je rêvais de créer ma propre entreprise, j’aime les assemblages fruits-épices, je restais dans l’univers de la restauration… Tout était réuni pour me lancer ».
A ce jour, 8 recettes sont commercialisées et 5 nouvelles le seront au printemps 2018. Toutes sont à base de rhum agricole de la Martinique titrant à 73°. Le sucre de canne bio en provenance d’Inde est aussi très important « car le bio me garantit une qualité et un apport d’arômes non négligeable » estime Feffer. Transparent sur les origines de ses produits, Maxime Feffer en tire même une légitime fierté : « Les fruits de la passion arrivent du Vietnam et la mangue de Malaga. La banane est cultivée en Martinique, la vanille Bourbon est issue de plantations à Madagascar, la fève tonka provient du Brésil ». La France n’est pas en reste avec des pommes royal gala du Vaucluse, du citron vert bio de La Londe dans le Var, de la figue AOP de Solliès et du raisin muscat de Hambourg cultivé également à Solliès… « Et les framboises sont de Corrèze », conclut le jeune créateur des Canailles-rhums arrangés hédonistes.

A la dégustation, les rhums sont très faciles d’accès titrant de 28 à 31 degrés : « L’idée n’est pas de s’arracher la bouche mais plutôt d’accéder à un plaisir » reconnaît Feffer. La fève tonka, très puissante, apporte chaleur et rondeur en bouche avec une très longue persistance. Idem du citron vert bio dont on a gardé que l’écorce pour suggérer le goût citron sans en subir ni l’acidité ni l’incisivité. L’ensemble est équilibré entre sucrosité, fruits et rhum. « Je garantis 2 mois de macération minimum » avance Maxime Feffer qui, c’est sûr, débute là une magnifique aventure dans le droit fil de l’héritage marseillais

Les Canailles-Rhums arrangés hédonistes, 36 € la bouteille en vente au French Comptoir, 40, rue Sainte, Marseille 1er arr.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.