Magazine

Aubagne à l'heure du burger gastronomique

Il y a tout juste un an, Stephane Boscher ouvre Zeu Burgers, un restaurant spécialisé dans les burgers. Chef cuisinier depuis plus de 25 ans, ce touche-à-tout avait envie “d’amener à Aubagne un concept bistrot, où l’on peut manger des burgers faits-maison traditionnels”. Et à Aubagne, les chaînes de fast-food abondent, alors pour contrer les multinationales de la frite zeuburger 1surgelée, Stéphane bataille pour que ses prix soient inférieurs à ceux pratiqués dans ces chaînes de restauration rapide. Pour preuve, tous les burgers sont affichés à 11€. L’équation économique impose au cuisinier de se fournir exclusivement auprès des producteurs locaux. Les légumes sont achetés le matin même sur le marché aubagnais, chez Bruna notamment, et les fromages sont façonnés par la fromagerie/charcuterie Forey et fils, installée au Pont-du-Joux. Les pains sortent des fourneaux de la boulangerie traditionnelle de Pont-de-l’Etoile.
La viande en revanche vient directement des abattoirs de Limoges. Au final, les burgers de Stéphane font la différence : les steaks de charolais sont tendres et parfaitement cuits, le pain moelleux et légèrement toasté, les légumes affichent une épatante fraîcheur. Toutes les sauces (barbecue, béarnaise) sont cuisinées sur place également. Côté accompagnement, de succulentes frites maisons et un ramequin de coleslaw frais. Les best-of de l’enseigne : le Zeu Chicken (un burger préparé avec une escalope de poulet pané, du fromage de chèvre, de la salade, de la moutarde Savora et du miel), le Zeu Blue burger  (un steak, parsemé de Bleu de Bresse, d’un confit d’oignons et de tomates). Pour les réfractaires aux hamburgers, la carte propose des salades César et des gambas royales à la plancha… L’équation gagnante pour une note comprise aux environs de 14 €… Des idées, des provenances assumées, de bons assaisonnements associés aux justes cuissons : la clef du succès.

Kevin Dachez (photos K.D.)

Zeu Burger, 5, rue du Colonel De Roux à Aubagne ; 04 42 08 06 40.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)