Magazine

Aubagne à l'heure du burger gastronomique

Il y a tout juste un an, Stephane Boscher ouvre Zeu Burgers, un restaurant spécialisé dans les burgers. Chef cuisinier depuis plus de 25 ans, ce touche-à-tout avait envie “d’amener à Aubagne un concept bistrot, où l’on peut manger des burgers faits-maison traditionnels”. Et à Aubagne, les chaînes de fast-food abondent, alors pour contrer les multinationales de la frite zeuburger 1surgelée, Stéphane bataille pour que ses prix soient inférieurs à ceux pratiqués dans ces chaînes de restauration rapide. Pour preuve, tous les burgers sont affichés à 11€. L’équation économique impose au cuisinier de se fournir exclusivement auprès des producteurs locaux. Les légumes sont achetés le matin même sur le marché aubagnais, chez Bruna notamment, et les fromages sont façonnés par la fromagerie/charcuterie Forey et fils, installée au Pont-du-Joux. Les pains sortent des fourneaux de la boulangerie traditionnelle de Pont-de-l’Etoile.
La viande en revanche vient directement des abattoirs de Limoges. Au final, les burgers de Stéphane font la différence : les steaks de charolais sont tendres et parfaitement cuits, le pain moelleux et légèrement toasté, les légumes affichent une épatante fraîcheur. Toutes les sauces (barbecue, béarnaise) sont cuisinées sur place également. Côté accompagnement, de succulentes frites maisons et un ramequin de coleslaw frais. Les best-of de l’enseigne : le Zeu Chicken (un burger préparé avec une escalope de poulet pané, du fromage de chèvre, de la salade, de la moutarde Savora et du miel), le Zeu Blue burger  (un steak, parsemé de Bleu de Bresse, d’un confit d’oignons et de tomates). Pour les réfractaires aux hamburgers, la carte propose des salades César et des gambas royales à la plancha… L’équation gagnante pour une note comprise aux environs de 14 €… Des idées, des provenances assumées, de bons assaisonnements associés aux justes cuissons : la clef du succès.

Kevin Dachez (photos K.D.)

Zeu Burger, 5, rue du Colonel De Roux à Aubagne ; 04 42 08 06 40.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.