Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Magazine

Nouveau directeur à La Mirande à Avignon et cinéma au château Gassier

gassierPuyloubier
Château Gassier sur la piste aux étoiles. Dans la continuité de l’ouverture de son Sentier des Vignes, en avril dernier, château Gassier, pour la première fois, ouvre ses portes pour deux projections de cinéma en plein air, les jeudis 16 et 30 juillet. L’invitation est donc lancée aux visiteurs à profiter d’un moment de détente dans un site exceptionnel au pied de Sainte-Victoire. En amont des projections, des produits locaux -charcuteries et fromages du cru- seront proposés en guise de restauration, en résonance parfaite avec les cuvées du domaine. Avec une capacité d’accueil de 120 personnes, chaque séance de cinéma se déroulera sur réservation et débutera à 22h. Le site ouvrira ses portes dès 20h30.
Séances les 16 et 30 juillet 2015 à partir de 20h30 ; restauration sur place,
réservations au château Gassier, chemin de la Colle, 13114 Puyloubier ; 04 42 66 38 74.

Avignon
JPPicolletUn nouveau directeur à La Mirande. Jean-Pascal Picollet prend cet été les commandes de l’hôtel 5 étoiles au coeur d’Avignon. Ce natif d’Avignon revient sur ses terres natales a pris la direction de l’ancienne livrée cardinalice il y a quelques semaines à peine. Après avoir appris le métier à l’école hôtelière d’Avignon, J.-P. Picollet a débuté sa carrière à Paris au poste de maître-d’hôtel au ministère des Affaires sociales ; de retour dans le Vaucluse, il a ensuite co-dirigé l’hôtel de Crillon-Le-Brave. Sa carrière est également passée par la Côte d’Azur (directeur adjoint en charge de la restauration à l’hôtel Cap d’Antibes Beach Hôtel et, dès 2011, directeur adjoint du château de la Chèvre d’Or à Eze). Ce sont à la fois le caractère atypique de l’établissement – un hôtel indépendant appartenant à la famille Stein, famille de collectionneurs d’art d’origine allemande – et l’importance patrimoniale que revêt ce bâtiment, qui lui ont donné l’envie d’occuper ce nouveau poste.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.