Carnet de cave

Un bandol blanc ? Oui, ça existe : le Salettes 2015 par exemple

Entre la plage de Saint-Cyr-les-Lecques et Bandol, deux villages se font face : la Cadière d’Azur et le Castellet. Sur les terres du premier, le vignoble du château Salettes s’étend d’un seul tenant sur 37 hectares. Les vignes sont étagées en restanques exposées en plein soleil… le cadre idéal pour le mourvèdre, roi sur cette terre. Depuis 1604, dix-huit générations d’une même famille, les Ricard de La Gaillardière, se sont succédé pour cultiver ce mélange d’argile, de calcaire et de roc concassé qui a fait des Salettes un terroir unique. A Bandol, le rouge est roi mais les blancs sont élégants, à l’instar de ce millésime issu d’un assemblage clairette (95%) et vermentino. Les raisins ont été ramassés à la main pour satisfaire aux exigences de la conversion en bio. Pour conserver tout son caractère et sa personnalité, le vin n’a pas été filtré et mis en bouteilles sur place.
Le millésime 2015 présente une robe vive à reflets verts brillant et un nez complexe qui se développe sur des arômes de fruits blancs (pêche de vigne) et d’agrumes (citron), relevés par des touches de fleurs blanches et minérales. L’attaque est franche avec un subtil équilibre entre gras et fraîcheur. L’ampleur en bouche mêle des arômes de fenouil et quelques notes fumées. En un mot, vous l’avez compris, ce vin s’accordera à merveille de quelques poissons locaux aux relents iodés, de coquillage raffinés comme des saint-jacques sauce crémée pour en souligner l’ampleur. Une volaille en cocotte, peu travaillée devrait également convenir.

Le château Salettes blanc 2015 est en vente à partir de 17€ chez tous les bons cavistes.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter