Art de vivre

La Bergerie Truphemus, un havre de paix hors du temps à Savoillan

Bergerie TruphemusC’est un petit village, aux confins du Vaucluse, sur les contreforts du Ventoux, un pays où les nuages lèchent les collines, où la neige prend régulièrement ses quartiers… d’hiver. Bienvenue à Savoillan, sa place, son café et cette ambiance hors du temps que cultivent ses quelque 80 habitants. C’est ici qu’a vécu Henri Truphémus, le grand-père de Céline. “Nous avons hérité de ce bâtiment et 6 années durant nous avons fait des travaux, rénovant peu à peu et avec soin cette bergerie”, raconte Hervé le Floch, le mari de Céline. Si l’aspect extérieur de la bâtisse a été totalement préservé pour une parfaite intégration au site, l’intérieur a été repensé, les espaces ouverts donnant une belle impression de fluidité.

La cheminée, ouverte sur ses quatre côtés, reste l’un des atouts majeurs de cette maison équipée d’une chambre pour un couple et de couchages pour deux enfants, “nous avons redécoré cette maison pour qu’elle nous ressemble, on s’y est beaucoup investi, voilà pourquoi nous la destinons à des visiteurs avides de quiétude” poursuit Hervé le Floch. Initialement, cette bergerie Truphemus était la résidence secondaire du couple qui vit et travaille à Aix-en-Provence, “mais nos métiers nous laissaient trop peu de temps pour en profiter et on souhaitait faire vivre la maison plus souvent, de la partager et de faire découvrir cette région à d’autres personnes” poursuit Le Floch.

Tout à la fois lieu de vie et attraction touristique, la boulangerie du village est tenue par une Japonaise qui s’est installée à Savoillan pour y vivre avec le boulanger devenu son mari. Le pain au levain, cuit au feu de bois est exceptionnel et tous les villages aux alentours viennent s’y approvisionner tous les jours. A Savoillan, on croise aussi les fanas de VTT et les adeptes de rando ; la rivière le Toulourenc dans la vallée éponyme conduit à des retenues d’eau géniales pour les baignades estivales et de belles gorges. Envie d’escapade, de retraite, de calme et de contemplation… les villages voisins de Brantes et Vaison-la-Romaine méritent aussi le détour. Vous faites quoi la semaine prochaine ?

Bergerie Truphemus, 84390 Savoillan ; infos au 06 66 43 24 42. 650 € la semaine d’octobre à avril et 750 € la semaine en saison.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.