Vins rosés, vins d'été

Calisson de Calissanne, le rosé bon comme un coteaux d’Aix en été

Calisson de CalissanneY a-t-il un lien entre les calissons d’Aix et le château de Calissanne ? Au-delà d’une sonorité proche, la propriété de Sophie Kessler-Matière partage au moins une légende : la spécialité aixoise à base de pâte d’amandes et melon confit aurait emprunté son nom à un coteau de Calissanne autrefois planté d’amandiers. Sans ce coteau arboré et ensoleillé, les calissons porteraient probablement un autre nom… Voilà pour l’anecdote. Aujourd’hui, la vigne et l’olivier font les riches heures de cette propriété de quelque 1100 hectares qui abrite sangliers, perdreaux et autres lièvres. La vigne couvre 110 hectares de vignes en AOC coteaux d’Aix, morcelées en 25 parcelles pour 11 cépages.
Les années passent, apportant au gré des millésimes, médailles et distinctions à la cuvée Calisson de Calissanne : Mondial du rosé, Revue du vin de France, le Gilbert & Gaillard pour ne citer que les plus connus. Issu d’un assemblage grenache, syrah, cinsault et vermentino pour la gourmandise, ce vin exprime au mieux les qualités du grenache. En bouche, le 2016 à l’attaque fraîche et dense, laisse apparaître des notes florales évoluant sur l’infusion. A la bouche raffinée et ronde succède une finale de menthe. Servi à 8-10°C, ce rosé à la robe soutenue convient tout à la fois à l’apéritif et au repas. Ses accents de fenouil trouveront écho sur des rougets grillés à la puissance aromatique avérée, des légumes au barbecue arrosés d’un trait d’huile d’olive, une assiette de jambon cru du Pays-Basque.

Château Calissanne, route départementale 10, 13680 Lançon-de-Provence ; infos au 04 90 42 50 23.
Calisson de Calissanne, rosé 2016, aux environs de 8 euros la bouteille 75 cl

 

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter