Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Caromb fait déguster sa figue

figue ojkLa Confrérie de la figue longue noire et la mairie du petit village de Caromb, comme tous les ans, mettent ce fruit à l’honneur lors d’une journée dédiée le 14 juillet prochain. L’arrivée de l’été lance le début de la production de figues et des fêtes rurales dans le Vaucluse. La fête de la Figue de Caromb, comme celle de la fraise à Velleron ou celle de la Cerise à Venasque contribuent à la préservation et à la reconnaissance de ces fruits emblématiques. A Caromb, donc, la dégustation des figues s’accompagnera comme chaque année d’ateliers du goût animés par les cuisiniers Disciples d’Escoffier, un marché aux produits de terroir et la découverte de recettes savoureuses (des chaussons aux figues et chèvre affiné, des pigeons rôtis aux figues ou des confitures de figues aux noix pilées)…

Figue Longue de Caromb OKLa figue longue noire de Caromb revient de loin car cette variété de figue, fragile et demandant beaucoup de main d’oeuvre,  tombait peu à peu dans l’oubli. Un sursaut salvateur des producteurs a permis de perpétuer le savoir-faire ancestral et de contribuer à son renouveau. « Les consommateurs sont attirés par les aspects diététique de la figue qui se démarque des autres fruits de saison notamment en cuisine. Il s’agit d’un fruit d’avenir  » assure Isabelle Chazelle, productrice bio de figue longue noire de Carombo. On compte chaque année deux récoltes en juillet et en août et 2 tonnes de figues sont consommées le seul jour de la fête de la figue. Tous les ans, le Vaucluse produit 40 tonnes de figues longues noires de Caromb (contre 100 tonnes produites chaque année dans le sud de la France).

Le 14 juillet 2015, village de Caromb dans le Vaucluse,
début des festivités vers 10 heures.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.