Vins rosés, vins d'été

Château Cavalier, deux cuvées d’un rosé certifié Terra Vitis

Bordelais, Provence, pays de l’Hérault… Sous la dénomination des Châteaux et Domaines Castel se cache une kyrielle de propriétés viticoles appartenant à une même famille, les Castel, dont la plupart des membres habitent les propriétés. A ce jour, la faille administre 20 propriétés et s’appuie sur le savoir-faire d’oenologues conseil parmi lesquels Hubert de Boüard, Alain Reynaud, Olivier Dauga ou Eric Boissenot. Dans la famille des côtes de Provence, château Cavalier présente deux cuvées sélectionnées par le Grand Pastis.

Château Cavalier Le rosé 2016, cuvée Grand Cavalier, est le fruit d’un assemblage syrah (50%), rolle, grenache et cabernet-sauvignon presqu’à parts égales. Sa robe rose framboise bien plus soutenue que la majorité des rosés ultra pâles produit ces dernières années laisse devenir un vin de garde jusqu’à 3 ans sans grande inquiétude. Son nez puissant et complexe dégage des arômes de fruits rouges frais (fraises, framboise, groseille) et, dans un second temps, de pamplemousse. Laissez le vin respirer et vous y trouverez des notes florales et minérales qui trouveront leur écho sur des langoustines rôties-beurre d’agrume, un filet de saint-pierre grillé, des saint-jacques en coquilles. Sa bouche élégante mêle les notes complexes d’épices et de fruits rouges et se prolonge en finale sur des accents minéraux et très frais. Servi à 10-11°C, ce vin rosé escortera également un carré de veau en croûte ou cuisiné le plus simplement.
Cuvée Grand Cavalier 2016, 16-17 euros la bouteille chez les cavistes.

Château Cavalier

 La cuvée Marafiance 2016 se compose, elle, de grenache (57%), syrah (22%), rolle, cinsault, cabernet-sauvignon et sémillon. Les grains ont été ramassés de nuit pour éviter tout risque d’oxydation. Servi à 10°C, ce rosé à la robe rose pâle présente un nez très complexe d’arômes floraux et épicés succédant aux agrumes et fruits rouges. Son attaque tout en élégance et en finesse sur les fruits rouges et les agrumes laisse ensuite place aux notes florales et minérales. Une légère tension en finale garantit fraîcheur et nervosité. Un rosé de table qui accompagnera des asperges vertes rôties, un homos (purée de pois chiches libanaise), un turbot rôti ou un dessert à base de fruits rouges comme une pavlova meringue-chantilly. Ce vin pourra se boire jusqu’à l’été 2018 sans inquiétude.
Cuvée Marafiance 2016, 12 euros la bouteille chez les cavistes.

Château Cavalier, 1265, chemin de Marafiance, 83550 Vidauban ; infos au 04 94 73 03 49.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter