Vins rosés, vins d'été

Château Cavalier, deux cuvées d’un rosé certifié Terra Vitis

Bordelais, Provence, pays de l’Hérault… Sous la dénomination des Châteaux et Domaines Castel se cache une kyrielle de propriétés viticoles appartenant à une même famille, les Castel, dont la plupart des membres habitent les propriétés. A ce jour, la faille administre 20 propriétés et s’appuie sur le savoir-faire d’oenologues conseil parmi lesquels Hubert de Boüard, Alain Reynaud, Olivier Dauga ou Eric Boissenot. Dans la famille des côtes de Provence, château Cavalier présente deux cuvées sélectionnées par le Grand Pastis.

Château Cavalier Le rosé 2016, cuvée Grand Cavalier, est le fruit d’un assemblage syrah (50%), rolle, grenache et cabernet-sauvignon presqu’à parts égales. Sa robe rose framboise bien plus soutenue que la majorité des rosés ultra pâles produit ces dernières années laisse devenir un vin de garde jusqu’à 3 ans sans grande inquiétude. Son nez puissant et complexe dégage des arômes de fruits rouges frais (fraises, framboise, groseille) et, dans un second temps, de pamplemousse. Laissez le vin respirer et vous y trouverez des notes florales et minérales qui trouveront leur écho sur des langoustines rôties-beurre d’agrume, un filet de saint-pierre grillé, des saint-jacques en coquilles. Sa bouche élégante mêle les notes complexes d’épices et de fruits rouges et se prolonge en finale sur des accents minéraux et très frais. Servi à 10-11°C, ce vin rosé escortera également un carré de veau en croûte ou cuisiné le plus simplement.
Cuvée Grand Cavalier 2016, 16-17 euros la bouteille chez les cavistes.

Château Cavalier

 La cuvée Marafiance 2016 se compose, elle, de grenache (57%), syrah (22%), rolle, cinsault, cabernet-sauvignon et sémillon. Les grains ont été ramassés de nuit pour éviter tout risque d’oxydation. Servi à 10°C, ce rosé à la robe rose pâle présente un nez très complexe d’arômes floraux et épicés succédant aux agrumes et fruits rouges. Son attaque tout en élégance et en finesse sur les fruits rouges et les agrumes laisse ensuite place aux notes florales et minérales. Une légère tension en finale garantit fraîcheur et nervosité. Un rosé de table qui accompagnera des asperges vertes rôties, un homos (purée de pois chiches libanaise), un turbot rôti ou un dessert à base de fruits rouges comme une pavlova meringue-chantilly. Ce vin pourra se boire jusqu’à l’été 2018 sans inquiétude.
Cuvée Marafiance 2016, 12 euros la bouteille chez les cavistes.

Château Cavalier, 1265, chemin de Marafiance, 83550 Vidauban ; infos au 04 94 73 03 49.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.