Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Vins rosés, vins d'été

Claire et Charlotte, les deux stars de la Madrague

la Madrague la MadragueS’il est un domaine familial, c’est bien celui de la Madrague où, depuis son rachat en 2007, son propriétaire, Jean-Marie Zodo, n’a eu de cesse de baptiser ses cuvées du nom de ses filles, Charlotte et Claire. Les années passant, c’est désormais au tour des petits-fils, Charles et César d’apparaître sur les étiquettes. Du domaine les pieds dans l’eau, on retiendra les embruns qui vaporisent une légère salinité sur les vignes, particulièrement flatteuse sur les blancs, compagnons fruités des poissons, coquillages et crustacés.
Idéalement située entre Cavalaire et Ramatuelle, la bien nommée Madrague reconduit ses cuvées Claire et Charlotte en 2016, deux rosés à la robe saumonée appétante. Voilà pour les points communs. Leur assemblage diffère, Claire affichant du grenache (65 %), mourvèdre (15 %), syrah (10%), cinsault et tibouren et Charlotte revendiquant du grenache (30 %), mourvèdre (40%), cinsault (20 %) et syrah. La cuvée Claire 2016 a obtenu une médaille d’or lors des dernières Vinalies internationales et l’argent au concours général agricole 2017, le jury appréciant un nez séduisant et complexe de pêches blanches et de fruits exotiques. L’attaque en bouche et soyeuse ; ce vin à la belle longueur sera servi à 8°C et conviendra parfaitement à la cuisine asiatique.
Charlotte aussi a décroché sa médaille, l’argent cette fois, aux Vinalies internationales de 2017. Son nez très fin laisse apparaître des notes de fruits rouges et exotiques. Souple, gras et rond, ce rosé persistant en bouche sera servi de l’apéritif au repas, la cuisine méditerranéenne et les grillades du barbecue le mettant au mieux en valeur.

La Madrague, bd Gigaro, 83420 La Croix Valmer. Infos au 04 94 49 04 54.
Cuvée Claire rosé 2016, 75 cl, 12,40 €. Cuvée Charlotte, rosé 2016, 75 cl, 11,10 €.