Vins rosés, vins d'été

Domaine de la Madrague, deux rosés esprit Saint-Tropez

Pourquoi Jean-Marie Zodo a-t-il posé ses valises à la Madrague ? Est-ce pour ce vignoble à cheval entre Gassin et la Croix-Valmer ? Les 14 pas qu’il lui suffisait de faire pour que les vagues effleurent ses pieds ? La magnifique allée de palmiers qui relie vignes et mer ? A moins que ce soit un peu de tout ça… Il y a dans les vins de la Madrague plus d’amour que de paillettes à l’exemple des deux rosés produits ici, baptisés du prénom des enfants de la famille. On goûte ?

  • domaine de la madrague rosée cuvee claireEstampillée du label bio de l’Union européenne, la cuvée Claire sacrifie, elle aussi, à la mode des rosés à la robe pâle. Il faut reconnaître que la clientèle féminine du golfe de Saint-Tropez et des tables à la mode exige beaucoup de pâleur et que les vignerons y sont, peu ou prou, contraints. Issue d’un assemblage grenache (65 %), mourvèdre (15 %), syrah (10%) cinsault et tibouren, cette cuvée présente un premier nez de pêches blanches à la peau duveteuse, de fruits exotiques et de litchis dans un deuxième temps. Sa vivacité et la tension en finale font de ce vin, servi à 10°C, le compagnon idéal de la cuisine thaï et de quelques préparations de type sushis-sashimis. Sa longue persistance trouvera un écho sur des plats provençaux et/ou niçois comme les petits farcis ou les beignets de fleurs de courgettes farcies à la brousse.
  • domaine de la madrague rosé cuvee charlotteLe millésime 2014 de la cuvée Charlotte a raflé un maximum de distinctions l’an dernier : médaille d’or aux Vinalies 2015, médaille d’argent concours mondial des Féminalise 2015 et le bronze au salon de l’Agriculture 2015… N’en jetez plus ! La petite soeur de Claire s’appuie sur un assemblage de grenache (30 %), mourvèdre (40%), cinsault (20 %) et syrah. Là encore, la robe rose pâle contraste avec la délicate structure de l’ensemble. Evitez de servir vos rosés trop glacés car on les anesthésie. A 10°C là encore, ce rosé offre un nez fin de mangue et de fruits rouges. En bouche, l’attaque est souple, s’appuyant sur de la rondeur et du gras. Idéal à l’apéritif, on recommandera cette bouteille sur des côtelettes d’agneau au gril, des légumes au barbecue, des brochettes avec quelques pommes frites.

Domaine de de La Madrague, boulevard Gigaro, 83420 La Croix-Valmer ; contact : 04 94 49 04 54.
Cuvée Claire, rosé 2015, 12 € la bouteille départ cave. Cuvée Charlotte, rosé 2015, 10,80 € la bouteille départ cave.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter