Magazine

Croqueurs de Chocolat : Frédéric Hawecker et Châteaurenard à l'honneur

hawecker cigales
La Cigale verte a enthousiasmé le Club des Croqueurs de Chocolat : il s’agit d’un praliné amande-noisette, fenouil et enrobage noir Venezuela 70%.

Les membres du Club des Croqueurs de Chocolat se sont réunis il y a peu, à Paris, à l’hôtel Royal Monceau, pour fêter la sortie de leur guide et les 12 lauréats de l’année 2015. Ces Awards ont été choisis par les 18 membres du panel, et récompensés pour une raison particulière : leur spécificité, leur originalité ou leur devenir. Au cours de cette séance, ces chocolatiers primés ont fait découvrir aux membres du jury quelques unes de leurs spécialités. Le seul représentant de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ce soir-là était Frédéric Hawecker de la chocolaterie éponyme à Châteaurenard. Il a été primé d’une tablette d’or et d’un coup de coeur du Club des Croqueurs de Chocolat.

Vainqueur unique du concours Meilleur Ouvrier de France spécialité chocolaterie en 2011, Hawecker est installé à Châteaurenard depuis 2002 avec son frère. Pour 2015, le CCC lui a décerné un “Award du décor”. Selon le Club des Croqueurs de Chocolat “estimant que tous les chocolats français se ressemblent, Frédéric Hawecker s’est démarqué et a joué la carte de l’originalité personnelle. Il a  créé “Balade en Provence”, une gamme de 11 bonbons de chocolat avec pour décors, des cigales aux couleurs différentes. Ces insectes colorés en accord avec les saveurs des chocolats, décorent les bonbons dont les saveurs sont travaillées à la perfection”. “Je me doutais que le décor pourrait plaire, mais j’ai été surpris de recevoir un Award”, a tout simplement déclaré l’artisan de Châteaurenard.

Frédérick Hawecker est un ancien élève du lycée hôtelier de Marseille-Bonneveine ; il a été Compagnon du Devoir pendant 7 ans, est titulaire d’un prix artistique au sein du Grand Prix international du Chocolat (2002) et Meilleur Ouvrier de France.

Hawecker, 6, cours Carnot, 13160 Châteaurenard ; infos au 04 90 94 04 16
Remerciements, photos Cote magazine 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.