Magazine

Croqueurs de Chocolat : Frédéric Hawecker et Châteaurenard à l'honneur

hawecker cigales
La Cigale verte a enthousiasmé le Club des Croqueurs de Chocolat : il s’agit d’un praliné amande-noisette, fenouil et enrobage noir Venezuela 70%.

Les membres du Club des Croqueurs de Chocolat se sont réunis il y a peu, à Paris, à l’hôtel Royal Monceau, pour fêter la sortie de leur guide et les 12 lauréats de l’année 2015. Ces Awards ont été choisis par les 18 membres du panel, et récompensés pour une raison particulière : leur spécificité, leur originalité ou leur devenir. Au cours de cette séance, ces chocolatiers primés ont fait découvrir aux membres du jury quelques unes de leurs spécialités. Le seul représentant de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ce soir-là était Frédéric Hawecker de la chocolaterie éponyme à Châteaurenard. Il a été primé d’une tablette d’or et d’un coup de coeur du Club des Croqueurs de Chocolat.

Vainqueur unique du concours Meilleur Ouvrier de France spécialité chocolaterie en 2011, Hawecker est installé à Châteaurenard depuis 2002 avec son frère. Pour 2015, le CCC lui a décerné un “Award du décor”. Selon le Club des Croqueurs de Chocolat “estimant que tous les chocolats français se ressemblent, Frédéric Hawecker s’est démarqué et a joué la carte de l’originalité personnelle. Il a  créé “Balade en Provence”, une gamme de 11 bonbons de chocolat avec pour décors, des cigales aux couleurs différentes. Ces insectes colorés en accord avec les saveurs des chocolats, décorent les bonbons dont les saveurs sont travaillées à la perfection”. “Je me doutais que le décor pourrait plaire, mais j’ai été surpris de recevoir un Award”, a tout simplement déclaré l’artisan de Châteaurenard.

Frédérick Hawecker est un ancien élève du lycée hôtelier de Marseille-Bonneveine ; il a été Compagnon du Devoir pendant 7 ans, est titulaire d’un prix artistique au sein du Grand Prix international du Chocolat (2002) et Meilleur Ouvrier de France.

Hawecker, 6, cours Carnot, 13160 Châteaurenard ; infos au 04 90 94 04 16
Remerciements, photos Cote magazine 

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter