Magazine

Gaspillage alimentaire, Marseille donne l'exemple

affiche anti gaspiSaviez-vous qu’un tiers de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée chaque année et qu’en France, 17 millions de tonnes de nourriture consommable, finissent à la poubelle tous les ans ? Pour que cette situation cesse, les cuisiniers membres de l’association marseillaise Gourméditerranée ont décidé de sensibiliser la population. Samedi 17 octobre prochain, 12 membres de l’association réaliseront des assiettes de dégustation préparées à partir de produits destinés à être jetés. Par ailleurs, les cuisiniers feront découvrir des recettes savoureuses imaginées à partir de produits destinés à être jetés, dans une ambiance conviviale sur un parvis investi par différents stands proposant démonstrations de cuisine, trucs et astuces pour conserver au mieux ses aliments, présentations de différentes associations qui oeuvrent au quotidien pour réduire le gaspillage alimentaire…

Les toques présentes : Lionel Lévy (Alcyone Intercontinental) ; Georgiana Viou (Chez Georgiana) ; Matthias Dandine (Le Saint-Estève au Tholonet) ; Roland Schembri (Le César Place) ; Pascal Willemart (La Cour du Théâtre à Martigues) ; Sylvain Robert (L’Aromat) ; Franck Paté (La Poule Noire) ; Pierre-Jean Carton (Le Bec Fin à Fos-sur-Mer) ; Clément Higgins (Bricoleur de Douceurs) ; Christian Ernst (Le Rowing Club) ; Yves Scorsonelli (Yves Traiteur à La Garde) et Gilles Carmignani (La Table de l’Olivier).

Rendez-vous samedi 17 octobre dès midi avec distribution gratuite de petits plats, sur le quai d’honneur (hôtel de ville).

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter