Magazine

Une grande fête pour l’inauguration de Pastis & Olives

pastis et olives le nouveau restaurant à Marseille rue SainteIl espérait ouvrir son nouveau restaurant à la mi-mai, c’est finalement samedi soir 28 mai, qu’Olivier Luisetti a inauguré Pastis & Olives, dans les murs de feu le Grand Latin. De la Bastide des Bains à Allan Joseph, les belles boutiques du quartier ainsi que de nombreuses autres figures de la restauration marseillaise se poussaient du coude en terrasse et sur le zinc. Murs blancs et couleur olive, l’espace de ce neo-bistrot est fluide avec, en fond de salle, une cuisine ouverte. Derrière un buffet des années cinquante, le chef Maxime Patez et sa brigade préparaient petites salades, panisses et autres broutilles à grignoter. Vedette au comptoir, Fabien Ascensi, exceptionnel barman qui s’est fait connaître auprès d’Arnaud Lafargue au Café de la Banque, faisait tourner les serviettes. Dans la rue, Christophe Juville attablé en si jolie compagnie, commentait les derniers projets qui feront manger Marseille dans les prochains mois. « La carte est enfin figée, s’est réjoui Olivier Luisetti qui énumère : pavé de cabillaud façon aïoli, salade césar avec un oeuf pané ou salade niçoise, omelette aux lardons, ballotine de volaille aux petits légumes  linguine au fond de volaille… » Des valeurs sûres qui devraient rencontrer leur public mais samedi soir, l’heure était à la fête.

Panis & Olives, 27, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 54 08 27. Menus à 15 et 17 euros. Du lundi au samedi midi et du jeudi au samedi soir.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.