Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Magazine

Guerre en Ukraine : à quoi ressemblera l’été sans les touristes russes

touristes russes

« Faites votre interview sur ce que vous voulez mais ne me demandez pas de parler de la Russie et des Russes… J’ai beaucoup de clients qui viennent de là-bas et je n’ai pas envie de me mettre les touristes russes à dos ». Cette réaction d’un chef, propriétaire de son restaurant à Cassis en dit long sur l’état d’esprit d’une profession qui, après les affres de la Covid, doit affronter la crise Ukrainienne. Cet été, autant être prévenus, les touristes Russes se feront rares en région Provence-Côte d’Azur. Mais est-ce si grave ?

« La clientèle des touristes russes, on l’a perdue depuis deux ans, constate François de Canson, troisième vice-président, en charge du développement économique, de l’attractivité et du tourisme à la Région Sud. Nous avons perdu 80% de la présence russe chez nous du fait du vaccin Spoutnik qui n’a pas reçu d’agrément de nos autorités médicales. Mais nous nous sommes adaptés pour palier ce manque à gagner avec une grande campagne ‘On a tous besoin du Sud’ d’un montant de 2 millions d’euros destinée à ‘parler’ aux clients français à haut pouvoir d’achat ». Une opération qui s’est ajoutée à la campagne nationale de 10 millions d’euros portée par Atout France, à laquelle s’est associée également la Région, qui avait pour objectif de séduire les Allemands, Suisses, Scandinaves et les convaincre de séjourner chez nous. « Je viens également de recevoir l’ambassadeur d’Autriche en France pour lui parler de notre destination » complète François de Canson, sur tous les fronts pour porter le secteur.
Selon tous les indicateurs, la Côte d’Azur et la Provence ont connu deux étés – 2020 et 2021 – affichant des résultats record depuis 10 ans, « preuve que nos campagnes touchent tous les publics » affirme de Canson. Les professionnels ont assuré avoir reçu +20 % de clients français et la saison a été unanimement qualifiée « d’excellente » par rapport à 2019, déjà une année référence…

La liaison Marseille-Kiev kaput
L’office de tourisme de la ville de Marseille résume la situation à une phrase : « Des Russes, on en accueille lorsqu’on a des vols directs ». Et les cadres de l’office de se rappeler qu’en 2018, un vol direct Marseille-Moscou générait un honorable trafic, « on avait même initié des actions de promotion avec le Sofitel et l’Intercontinental » précise Silvie Allemand. Le 29 avril 2022 devait être lancée la ligne directe Marseille-Kiev avec la compagnie Sky-up. Un vol le vendredi et retour le lundi pour un grand week-end à Marseille, « on avait de très bons chiffres de remplissage, se désole-t-on encore dans les bureaux de la Canebière. On avait même fait une campagne de pub dans le Vogue Ukraine »… Les équipes de Maxime Tissot et Marc Thépot le reconnaissent : des Russes sur le Vieux-Port cette année, il n’y aura pas. Rien d’alarmant puisque cette nationalité ne figurait pas dans le top 10 des visiteurs.
A un restaurateur d’Endoume à qui on demandait comment il « sentait » l’été, ce dernier résume d’un laconique : « La guerre en Ukraine risque de nous faire plus de mal que le Covid »… 

Zoom sur… les touristes Russes et la Riviera

Le marché russe est un marché historique pour la Côte d’Azur qui a explosé dès 1991 atteignant un pic en 2012, avant d’enregistrer un reflux puis un rebond en 2017. Ceci dit, la démographie faiblissante et la croissance économique atone du pays expliquent les limites de ce tourisme victime, en outre, de l’érosion de la valeur du rouble. Ce n’est un secret pour personne, 60% des séjours ont lieu dans des hôtels 5 étoiles ; on note en plus une forte croissance des résidences secondaires russes sur la Côte d’Azur. En Provence, les Russes se concentrent dans des zones haut de gamme, soit les Alpilles et le Luberon, ils séjournent dans des résidences secondaires et des hôtels ; leur durée moyenne de séjour est de 10 nuits. Chiffres Comité régional de Tourisme, région Sud.

Photo OT©OTCM

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.