Magazine

J-2 avant Pâques, gare à l'indigestion !

assortment of easter chocolate eggs
J-2 avant d’aller chercher les oeufs de Pâques dans son jardin. Entre les oeufs, cloches, poules ou lapins on ne sait plus où donner de la tête. Alors comment éviter la crise de foie ? Pour Nathalie Négro, diététicienne responsable du Centre nutritionnel des thermes de Brides-les-Bains, une chose est sûre, il faudra faire des choix… “C’est le problème qui se pose à Pâques, comme à Noël d’ailleurs. L’abondance… souvent au détriment de la qualité. Je ne dis pas de faire l’impasse complète sur les chocolats mais point trop n’en faut.” Alors quels sont les bons réflexes à adopter pour se régaler sans prendre un gramme ? Offrez un seul sujet par personne et allez de préférence chez un pâtissier ou un chocolatier qui n’utilisent que du beurre de cacao. Une question de qualité et de goût. Un sujet de 10-12 cm de haut suffit et n’oubliez surtout pas de prendre le temps de déguster chaque morceau, en fin de repas (cela évite d’en manger trop, car la faim ne vient pas s’en mêler). Pour les enfants qui partiront à la chasse aux oeufs, choisissez des modèles sans praliné à l’intérieur, d’une taille de 3 à 4 cm, et limitez à 5 ou 6 par enfant. Ensuite, autorisez-les à en manger 1 par jour. Pensez aussi à faire des oeufs durs que vous prendrez soin de colorer ; les droguistes vendent des feuilles de colorants alimentaires faciles à appliquer. Dans un beau panier d’osier, des oeufs colorés c’est très joli et les enfants adorent les ramasser également. Si on vous en offre des chocolats de toute part, faites une mousse au chocolat pour les terminer et ne pas être tenté trop longtemps. Elle doit être confectionnée à base de blancs et de jaune d’oeufs et de chocolat (ne pas ajouter de sucre ou de beurre).

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter