Carnet de cave

La Coste, vos nuits d'été aixoises ne jurent que par lui

Rosé d'une nuitD’aucuns vous diront que sa robe est pâlichonne et qu’il est très “technique”. Il n’empêche, au-delà de la moue souvent blasée des amateurs “confirmés”, ce Rosé d’une Nuit figure au top 5 des rosés les plus en cour de Marseille à Aix, de Saint-Tropez à Avignon. Et pour cause, ce vignoble star des coteaux d’Aix figure sur la quasi totalité des cartes des restaurants régionaux. Son nez au bouquet expressif de fruits précède une bouche ronde, ample, fraîche et florale. Goûtez et vous verrez poindre quelques arômes de fruits blancs et rouges. En respect des règles édictées pour obtenir l’agrément Agriculture biologique, la vigne a été vendangée à la main ; ce Rosé d’une Nuit, frappé du sceau 2014, sera bu cet été ou l’été prochain sans inquiétude. Assez passe-partout au sens pratique du terme, vous déboucherez une première bouteille à l’apéritif pour l’associer à une anchoïade, des légumes crus voire quelques chips fraîches. Il convient également aux préparations de caractère (tapas), aux grillades (agneau, boeuf, saucisses) ainsi qu’aux salades composées et paella aux fruits de mer.

Château La Coste, 2750, route de la Cride, 13610 Le Puy-Sainte-Réparade ;
le Rosé d’une Nuit, 11,70 € la bouteille départ cave.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter