Carnet de cave

Le pastis des Creissauds, dernier-né des pastis marseillais

LE Pastis des creissaudsLe dernier-né des pastis marseillais est fabriqué… à Aubagne ! A l’origine du pastis des Creissauds, c’est son nom, on retrouve Guillaume Ferroni, déjà à l’origine des bars à cocktails Carry Nation (lire ici) et Dans les Arbres à Aubagne. “Notre pastis est millésimé, explique Aurélien Mondon, responsable de production. En 2013, nous avons commercialisé 200 bouteilles ; pour 2014, nous diffuserons environ 4500 bouteilles”.

De la garrigue aux dame jeanne
D’avril à septembre, l’équipe procède au ramassage des herbes fraîches cultivées dans les 4 jardins aromatiques de la cour du château : “Le thym, on le ramasse sur les contreforts du Garlaban, reconnaît le jeune Mondon, âgé d’à peine 30 ans. Les plantes macèrent ensuite entre 3 semaines et un mois et demi dans de grosses dame jeanne en verre”. A l’issue de cette période, à la fin de l’été, les différents macérâts sont mélangés, on ajoute la réglisse et l’essence naturelle de badiane. “On remplit des foudres de chêne de 1200 litres et on laisse faire” poursuit Mondon.
A la dégustation, ce pastis très herbacé dégage des notes de verveine citron et d’absinthe appuyées. D’aucuns le situeront entre le Bardouin et les pastis classiques des grandes surfaces. On le boit nature, avec ou sans glaçon, au gré de vos envies.

Vendu chez les meilleurs cavistes, au Carry Nation, chez Dans les Arbres au château des Creisauds. Comptez 34 € la bouteille.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.