Magazine

L'épicerie de Julia Sammut s'appellera "l'Idéal"

Julia SammutLe nom sonne comme un peu old style mais c’est voulu ; cette future épicerie dont beaucoup parlent, et dont on est en mesure d’annoncer l’ouverture à la fin mars prochain, s’appellera l’Idéal et sera animée par Julia Sammut. “L’épicerie l’Idéal voisinera avec la Canebière, entre la quincaillerie Empereur, le Père Blaize et Sauveur, juste en face du vendeur de feuilles de brick fraîches et à deux pas de chez Monsieur Jacques, producteur de lait caillé” explique Julia.
L’ambition de la jeune femme est claire : donner envie de cuisiner. On y trouvera des produits de base : “De bons vinaigres et de bonnes huiles, des riz et pasta, des condiments, tomates en conserve, du pesto, des piquillos, des noisettes du Priorat et du Piémont” énumère Julia sans oublier le fameux zaatar (mélange de thym séché libanais effeuillé, sumac et grains de sésame), les olives taggiasca, des poivres et anchois. Dans un quartier en mutation, où les nouvelles enseignes abondent à l’instar du Petit Saint-Louis, et voisinent avec les locomotives commerciales (Toinou), Julia Sammut fait le pari de l’empreinte méditerranéenne dans sa sélection produits : “Je proposerai aussi des jambons et fromages à la coupe, des poissons fumés, du beurre de Savoie, du yaourt grec, du pastourma, de la féta”. Filles de restaurateurs vauclusiens, revendiquant une éducation baignée dans la restauration, Julia Sammut proposera aussi de goûter, sur place, sa sélection pour des en-cas entre midi et deux aussi sympas que savoureux : “Il y aura aussi quelques bouteilles à découvrir et les fraises, petits pois et salades de saison”. Un inventaire à la Prévert aussi alléchant que coloré. Rendez-vous fin mars !

Epicerie l’Idéal, 11, rue d’Aubagne, Marseille 1er arr. ; ouverte du mardi au samedi, de 10h à 19h et le dimanche de 9h à 13h.

Photo Hervé HOTE

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter