Magazine

Quel avenir pour le restaurant l'Alchimie ?

lalchimie davideCela aurait fait 2 ans, mois pour mois, en avril prochain, que Davide et Cédric ont inauguré leur joli petit restaurant de Saint-Victor. Le succès est venu progressivement, au fil des services, en 2 ans, avec l’obtention d’un bib gourmand au Michelin 2016. Une disctinction qui sonne creux puisqu’à peine l’annonce de la récompense faite, les deux compères faisaient part de leur décision de se séparer de l’Alchimie. “On a décidé de vendre, on se sentait limités et freinés par le contexte actuel, confesse Cédric. Avec 28 places seulement, même en affichant complet à chaque service, on parvenait tout juste à être rentables. On travaillait beaucoup pour un retour qui n’était pas à la hauteur” poursuit encore Cédric, en charge de la salle, des vins et de l’accueil des clients.

Ce ne sera pas Carrefour
Pour Davide, tout jeune papa, les prochains mois seront ceux durant lesquels il compte un peu profiter de son enfant en bas âge, quant à Cédric, il a deux projets “un à New-York et l’autre à Londres. Je vais me recentrer sur le vin car je suis sommelier de formation. Moi je veux m’aérer et aller voir ailleurs”. Plusieurs rumeurs courent sur l’avenir de l’Alchimie : “Nous n’avons jamais vendu le local au groupe Carrefour et ce ne sera pas une supérette qui s’y installera” préviennent les deux occupants. Début mars, on devrait voir plus clair dans le devenir de cette si jolie petite adresse : “Il y a des gens intéressés parmi lesquels plusieurs restaurateurs et il y a aussi d’autres potentiels repreneurs dans d’autres domaines pas si éloignés de l’alimentaire” confie Cédric avec un demi-sourire. Une chose est sûre, leur “envie de partir a été mûrement réfléchie” et ils ne reviendront pas dessus. Dont acte.

26, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; 04 91 04 01 22. Formules déjeuner 18 et 21 €. Carte 32 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.