Magazine

Quel avenir pour le restaurant l'Alchimie ?

lalchimie davideCela aurait fait 2 ans, mois pour mois, en avril prochain, que Davide et Cédric ont inauguré leur joli petit restaurant de Saint-Victor. Le succès est venu progressivement, au fil des services, en 2 ans, avec l’obtention d’un bib gourmand au Michelin 2016. Une disctinction qui sonne creux puisqu’à peine l’annonce de la récompense faite, les deux compères faisaient part de leur décision de se séparer de l’Alchimie. “On a décidé de vendre, on se sentait limités et freinés par le contexte actuel, confesse Cédric. Avec 28 places seulement, même en affichant complet à chaque service, on parvenait tout juste à être rentables. On travaillait beaucoup pour un retour qui n’était pas à la hauteur” poursuit encore Cédric, en charge de la salle, des vins et de l’accueil des clients.

Ce ne sera pas Carrefour
Pour Davide, tout jeune papa, les prochains mois seront ceux durant lesquels il compte un peu profiter de son enfant en bas âge, quant à Cédric, il a deux projets “un à New-York et l’autre à Londres. Je vais me recentrer sur le vin car je suis sommelier de formation. Moi je veux m’aérer et aller voir ailleurs”. Plusieurs rumeurs courent sur l’avenir de l’Alchimie : “Nous n’avons jamais vendu le local au groupe Carrefour et ce ne sera pas une supérette qui s’y installera” préviennent les deux occupants. Début mars, on devrait voir plus clair dans le devenir de cette si jolie petite adresse : “Il y a des gens intéressés parmi lesquels plusieurs restaurateurs et il y a aussi d’autres potentiels repreneurs dans d’autres domaines pas si éloignés de l’alimentaire” confie Cédric avec un demi-sourire. Une chose est sûre, leur “envie de partir a été mûrement réfléchie” et ils ne reviendront pas dessus. Dont acte.

26, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; 04 91 04 01 22. Formules déjeuner 18 et 21 €. Carte 32 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.