Magazine

Quel avenir pour le restaurant l'Alchimie ?

lalchimie davideCela aurait fait 2 ans, mois pour mois, en avril prochain, que Davide et Cédric ont inauguré leur joli petit restaurant de Saint-Victor. Le succès est venu progressivement, au fil des services, en 2 ans, avec l’obtention d’un bib gourmand au Michelin 2016. Une disctinction qui sonne creux puisqu’à peine l’annonce de la récompense faite, les deux compères faisaient part de leur décision de se séparer de l’Alchimie. “On a décidé de vendre, on se sentait limités et freinés par le contexte actuel, confesse Cédric. Avec 28 places seulement, même en affichant complet à chaque service, on parvenait tout juste à être rentables. On travaillait beaucoup pour un retour qui n’était pas à la hauteur” poursuit encore Cédric, en charge de la salle, des vins et de l’accueil des clients.

Ce ne sera pas Carrefour
Pour Davide, tout jeune papa, les prochains mois seront ceux durant lesquels il compte un peu profiter de son enfant en bas âge, quant à Cédric, il a deux projets “un à New-York et l’autre à Londres. Je vais me recentrer sur le vin car je suis sommelier de formation. Moi je veux m’aérer et aller voir ailleurs”. Plusieurs rumeurs courent sur l’avenir de l’Alchimie : “Nous n’avons jamais vendu le local au groupe Carrefour et ce ne sera pas une supérette qui s’y installera” préviennent les deux occupants. Début mars, on devrait voir plus clair dans le devenir de cette si jolie petite adresse : “Il y a des gens intéressés parmi lesquels plusieurs restaurateurs et il y a aussi d’autres potentiels repreneurs dans d’autres domaines pas si éloignés de l’alimentaire” confie Cédric avec un demi-sourire. Une chose est sûre, leur “envie de partir a été mûrement réfléchie” et ils ne reviendront pas dessus. Dont acte.

26, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; 04 91 04 01 22. Formules déjeuner 18 et 21 €. Carte 32 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.