Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Carnet de cave

Les Côtes-du-Rhône ça rime aussi avec vigneronnes !

vigneronnes des cotes du rhone

Cécile Dussere
C’est Monique qui, il y a quelques années, a donné les clés de Montvac à sa fille Cécile. Cette même famille administre le domaine depuis sa fondation, en 1860. Sur un sol tourmenté où alternent galets roulés mêlés à de l’argile rouge, avec les collines aux pointes acérées des dentelles de Montmirail à l’horizon, les 23 ha de la propriété sont majoritairement plantés de syrah et mourvèdre. Cécile, ancienne danseuse au petit opéra d’Avignon, trouve dans la viticulture les mêmes centres d’intérêt : « La rigueur du travail, la précision du geste, le bonheur de la performance ». Lorsque Cécile Dusserre est revenue sur les terres familiales en 1992, son papa, ingénieur et œnologue, a pris en charge sa formation. En 1987, c’est la rencontre avec celui qui deviendra son mari : Philippe Cartoux. Passionné de viticulture, il conduit lui aussi son vignoble, le domaine des Espiers en AOC gigondas. « Nous avons tous les deux notre propre vignoble et tous les deux sont certifiés bio » affirment-ils.
AOC vacqueyras, 84190 Vacqueyras ; infos au 04 90 65 85 51

Elodie Balme
En cet automne 2016, Elodie s’apprête à vivre son 16e millésime. A la différence de son grand-père Maurice Charavin, Elodie a rompu avec le système coopératif de ses aïeux : « Je voulais faire mon vin », assène la jeune femme de 33 ans. Mais avant de faire évoluer le domaine, Elodie a suivi un double cursus scolaire : un BTS de viticulture-oenologie et un DUT en technique de commercialisation. Moitié à l’école, moitié dans les caves des domaines qui l’ont formée, Elodie a appris le métier au domaine Beau Mistral, à Rasteau, et chez Richaud, à Cairanne : « J’ai commencé chez lui à 20 ans. J’ai adopté la philosophie et l’esprit de ses vins. Le vinificateur intervient au minimum. La règle, c’est la nature qui l’impose ». Dans son chai équipé de cuves béton, la vigneronne vinifie en conservant le maximum de caractère fruité à ses vins : pas d’extraction trop poussée et peu de pigeages pour obtenir des tanins souples et de la délicatesse. Là encore, par goût pour la structure… et le velouté.
736, chemin du Plan, 84110 Rasteau ; infos au 04 90 28 81 70

Claire Clavel
Descendante d’une dynastie de vignerons depuis le milieu du XVIIe siècle, Claire Clavel perpétue les gestes et la tradition familiale. Epaulée par son père Denis et s’appuyant sur le savoir-faire d’une équipe de passionnés, la jeune femme conduit les 80 hectares de son domaine situé sur des coteaux bien exposés au sud. « Je veux faire des vins toujours plus vrais, qui expriment bien leur terroir. J’aime les faire découvrir et les partager. C’est ça le vin, le partage, la convivialité, la gastronomie… » dit Claire Clavel. Engagé dans une viticulture raisonnée (label Terra Vitis), le domaine Clavel travaille ses vignes dans le souci du maintien de la diversité biologique de l’écosystème viticole, « c’est un enjeu quotidien », confesse la vigneronne. Depuis son arrivée sur le domaine, Claire a développé la vente en bouteilles, diversifié les réseaux de distribution, fait évoluer la gamme et la structure. Un nouvel univers visuel a vu le jour avec des lunes et des étoiles. Syrius, Regulus et Cordelia n’ont pas fini de briller…
rue du Pigeonnier, 30200 Saint-Gervais ; infos au 04 66 82 78 90